Principal / Prévention

Adénoïdes 3 degrés chez un enfant: comment et quoi traiter

De nombreux parents d’écoliers connaissent très bien les végétations adénoïdes. Il ne s’agit pas seulement d’une maladie du système respiratoire, mais également d’un problème grave qui nuit au sommeil normal et au rendement scolaire.

Les végétations adénoïdes à 3 degrés sont particulièrement dangereuses chez l’enfant: elles obstruent complètement les voies nasales et le bébé respire constamment par la bouche. Ce qui est chargé, ce que les symptômes peuvent dire sur le développement de la maladie et la façon de se débarrasser à jamais des végétations adénoïdes: tout est en ordre dans notre examen détaillé et notre vidéo.

À quoi servent les végétations adénoïdes?

La protection immunitaire humaine est un mécanisme extrêmement complexe représenté par plusieurs organes et systèmes. Les amygdales pharyngiennes, petites formations de tissu lymphoïde situées derrière le nez, au bord du naso-oropharynx, en constituent l'un des composants.

Leur objectif principal est de purifier et d'assainir l'air qui pénètre dans le corps et d'empêcher la pénétration d'une éventuelle infection dans les voies respiratoires inférieures.

Les causes d'une augmentation des amygdales pharyngiennes sont associées à des maladies infectieuses fréquentes. En réponse à l'introduction de microbes dans le corps, le tissu lymphoïde produit un grand nombre de cellules immunitaires dont la taille augmente.

Ensuite, après récupération, la taille de l’amygdale pharyngée devrait progressivement revenir à la normale. Si le corps rencontre trop souvent des infections (toutes les 1 à 2 semaines), la taille du tissu lymphoïde augmente de plus en plus, jusqu'à recouvrir complètement la cavité du crâne et ne pas obstruer les voies nasales. Les végétations adénoïdes chez les enfants de 3 degrés sont caractérisées par un degré extrême de croissance des amygdales pharyngiennes et par un arrêt complet de la respiration nasale.

Faites attention! Les végétations adénoïdes sont considérées comme un problème exclusivement infantile. L'âge moyen du diagnostic de cette maladie chez les pédiatres est de 3 à 7 ans. Avec l'âge, le tissu lymphoïde de l'amygdale pharyngienne subit un développement inverse et la maladie régresse progressivement. Les végétaux adultes ne se produisent presque jamais chez les adultes.

Symptômes de végétations adénoïdes 3 degrés

Les adénoïdes de grade 3 chez l’enfant se manifestent par un tableau clinique très typique:

  • le bébé respire par la bouche jour et nuit, pendant le sommeil;
  • le sommeil est agité, l'apnée est possible (arrêt de la respiration à court terme) en raison de la chute de la langue;
  • dans un rêve, un enfant ronfle bruyamment ou ronfle;
  • en raison de problèmes de sommeil, la performance est réduite, la performance scolaire;
  • la voix de l'enfant devient rauque et étouffée, il commence à renifler;
  • le secret mucopurulent est constamment émis par le nez: à cause de cela, la peau du triangle nasolabial est rouge, irritée, des érosions et des ulcères y apparaissent;
  • le visage acquiert les caractéristiques adénoïdes caractéristiques:
    1. la bouche est toujours ouverte;
    2. plis nasogéniens lissés;
    3. la mâchoire inférieure est progressivement étendue;
    4. regard faible.

Si les végétations adénoïdes 2 ou 3 degrés chez un enfant ne sont pas traitées, elles peuvent entraîner le développement des complications suivantes:

  1. Problèmes d'audition. En raison du manque de communication entre la cavité nasale et l'oreille interne, la mobilité du tympan est altérée. Cela déclenche une diminution significative de l'audition.
  2. Rhumes fréquents et SRAS: les amygdales pharyngiennes élargies perdent non seulement la capacité d'éliminer l'air des bactéries pathogènes, mais deviennent également un foyer d'infection chronique.
  3. L'adénoïdite est une inflammation du tissu lymphoïde des amygdales pharyngiennes élargies. La maladie se manifeste par une augmentation de la température corporelle pouvant atteindre 38-38,5 degrés, un écoulement nasal, une sensation de pression dans le septum nasal.
  4. Toux adénoïde. Les médecins appellent cela du réflexe: il n'est pas associé à des modifications pathologiques des bronches et des poumons, mais est causé par une irritation de certains nerfs lorsque la pression exercée sur eux augmente les amygdales pharyngiennes. Une telle toux peut être très longue et têtue, et elle ne passe qu'après un traitement réussi des végétations adénoïdes.

Méthodes de diagnostic

Un médecin expérimenté peut supposer qu'un enfant a des adénoïdes de troisième année à partir des résultats d'une enquête et d'un examen clinique.

Cependant, vous pouvez confirmer le diagnostic avec:

  • pharyngoscopie;
  • rhinoscopie antérieure;
  • rhinoscopie postérieure;
  • R-graphes du crâne en projection frontale et latérale.

Principes de traitement

Étant donné que les végétations adénoïdes chez les enfants de 2 à 3 degrés ont un long parcours lent, les experts préfèrent toujours commencer le traitement par des méthodes conservatrices. S'ils s'avèrent inefficaces, un petit patient subira une opération pour retirer les végétations adénoïdes - adénoïdectomie.

Traitement conservateur

Les principaux médicaments utilisés pour traiter le stade avancé des végétations adénoïdes sont présentés dans le tableau ci-dessous.

Comment traiter les végétations adénoïdes 3 degrés chez un enfant et quels sont les symptômes

Bonjour chers lecteurs. Dans cet article, nous verrons comment traiter les adénoïdes de troisième année chez un enfant. Vous apprendrez comment la maladie se manifeste, pour quelles raisons, quelles sont les méthodes de prévention et les méthodes de diagnostic.

Raisons

Si nous considérons les facteurs susceptibles d’affecter l’apparition du troisième stade de la maladie, il s’agit des éléments suivants:

  • immunodéficience;
  • mauvaises conditions environnementales;
  • inflammation insuffisamment traitée du système respiratoire supérieur;
  • anomalies pathologiques pendant l'accouchement ou la grossesse;
  • allergie;
  • l'hérédité.

Principales caractéristiques

En présence de cette maladie, les symptômes suivants sont observés:

  • léthargie, inattention;
  • perte d'appétit;
  • mauvais sommeil;
  • changement de voix, nasalisme;
  • reniflant constamment dans un rêve, le ronflement est possible;
  • pendant la période de veille, on observe une congestion nasale;
  • la respiration nasale peut être absente ou le bébé va respirer, mais très bruyant;
  • une otite fréquente peut survenir;
  • les parents remarquent que ces bébés enflamment régulièrement les sinus paranasaux;
  • il y a souvent des processus inflammatoires dans les organes respiratoires.

Si vous regardez un bébé avec un tel diagnostic, vous pouvez faire attention à:

  • bouche à demi ouverte;
  • ailes du nez contractées ou rétractées;
  • plis lissés dans la région nasolabiale.

Je présente à votre attention des adénoïdes 3 degrés chez les enfants, des photos de la maladie:

Diagnostics

  1. Consultation avec un oto-rhino-laryngologiste, examen du patient, collecte des plaintes.
  2. Pharyngoscopie. Cela aidera à identifier l’état du pharynx, à détecter la présence de mucus ou de pus sur la paroi arrière.
  3. Rhinoscopie antérieure. Réalisé pour identifier les pertes de liquide, ainsi que le gonflement des voies nasales.
  4. Rhinoscopie du dos. Le médecin utilise un miroir spécial, avec lequel il est possible d’examiner l’état des voies nasales en regardant à travers la gorge.
  5. Radiographie du nasopharynx. Faire une projection latérale. Donne la possibilité de déterminer avec précision le stade de la maladie.
  6. Endoscopie. Permet d’effectuer une étude détaillée de l’état du pharynx.

Complications possibles

L'absence de traitement adéquat et rapide en présence d'adénoïdes du troisième degré peut avoir des conséquences graves:

  • rhumes réguliers;
  • adénoïdite;
  • déficience auditive;
  • pathologies du développement des os du crâne, appareil à la mâchoire;
  • sous-développement de la poitrine;
  • une nette détérioration des capacités intellectuelles;
  • toux adénoïde.

Traitement

Si nous considérons des adénoïdes 3 degrés chez les enfants, le traitement de cette maladie peut toujours inclure des méthodes à la fois conservatrices et opérationnelles.

Donc, la thérapie sans chirurgie est un médicament et une physiothérapie.

En tenant compte du médicament, différenciez les médicaments prescrits pour un traitement local et pour le général.

  1. Local comprennent:
  • gouttes vasoconstrictrices, telles que Naphthyzinum ou Sanorin;
  • peut prescrire des gouttes thérapeutiques, telles que Sialor ou Pinosol;
  • se laver le nez - avant de procéder à la procédure, il est nécessaire d'éliminer complètement le mucus accumulé dans les voies nasales; pour le lavage, utiliser une solution de furaciline ou de sel;
  • physiothérapie - on peut effectuer une irradiation ultraviolette, une électrophorèse, une thérapie au laser ou une thérapie à ultra haute fréquence.
  1. Les méthodes de traitement générales comprennent:
  • antibiothérapie, s’il existe un écoulement purulent accompagné d’une augmentation de la température;
  • des antihistaminiques pour soulager l'enflure, normaliser la respiration, par exemple, Tavegil ou Suprastin;
  • prendre un complexe de vitamines et de minéraux pour restaurer les processus biochimiques, par exemple Alphabet;
  • immunostimulants, par exemple, Immunal ou Bronkhomunal.

Méthode chirurgicale

Les parents d’enfants atteints de cette maladie peuvent entendre la question suivante: supprimez-vous les végétations adénoïdes de 3e année chez les enfants ou non?

Après l'opération, le risque de traumatisme augmente considérablement et cette méthode n'affecte pas les causes principales de la croissance du tissu lymphoïde. Mais, si dans votre cas, c'est le seul moyen de traitement, vous ne pouvez pas vous en passer.

Avant l'opération, l'enfant sera engourdi. Le spécialiste peut choisir une anesthésie générale ou locale, mais utilise souvent une anesthésie commune.

L'adénoïdectomie peut être réalisée de plusieurs manières:

  • électrocoagulation - la procédure permet d'éliminer les végétations adénoïdes à l'aide d'une boucle fortement chauffée;
  • le retrait à l'aide d'un laser peu invasif, qui évite les pertes de sang, favorise une récupération rapide, est anesthésié localement et est complètement stérile;
  • Ou coagulation - produite avec la participation du rayonnement thermique (jusqu'à 60 degrés).

Période de rééducation

Après la chirurgie, il est important de suivre un certain nombre de règles de base. Il est nécessaire d'écouter les conseils d'un médecin et de suivre toutes ses prescriptions. Donc, il peut être précisé:

  • dans les premiers jours, vous devez vous conformer à un régime alimentaire strict;
  • il est important de fournir au bébé de l'air frais dans la pièce où il se trouve, pour cela l'aération est effectuée régulièrement.
  • Ne pas oublier le nettoyage humide;
  • si un bébé a des cotons-tiges dans les voies nasales, vous ne devez pas les retirer spontanément;
  • les parents doivent suivre strictement le traitement médical dans la période postopératoire;
  • étant donné que l'enfant aura des difficultés à manger, couper les plats cuisinés, ne donnez pas à l'enfant un goût amer, épicé ou piquant, le soda est également absolument contre-indiqué;
  • vous pouvez aller dans la rue, mais évitez de vous exposer directement au soleil;
  • vous ne devriez pas aller immédiatement dans des endroits où il y a beaucoup de monde, le corps de votre tout-petit est encore trop vulnérable.

Méthodes folkloriques

Un traitement utilisant des méthodes de médecine traditionnelle est possible, cependant, vous devez comprendre qu’il doit être associé à l’utilisation de médicaments et à de la physiothérapie. Les méthodes possibles incluent:

  • enterrer des gouttes faites maison;
  • rinçage des voies nasales.

Les gouttes peuvent être préparées à partir de:

  • miel avec betteraves dans un rapport de un à deux;
  • infusion de feuilles d'eucalyptus, de camomille et de bouleau - mettez une cuillère à soupe de chaque plante dans un verre d'eau bouillante;
  • jus d'aloès - doit être dilué avec de l'eau (bouillie);
  • huile d'argousier;
  • bouillon de chélidoine - préparer pour le lait (un verre de liquide mettre une cuillère à café de la plante).

La solution saline est le plus souvent utilisée pour le lavage; une goutte d'iode et du miel peut également y être ajoutée. Le mélange résultant est filtré et chauffé à 36 degrés. Avant le rinçage, le bec est nettoyé du mucus accumulé.

Prévention

  1. Soyez régulièrement à l'air frais, visitez si possible la côte et les forêts de conifères.
  2. Prenez le temps de faire de l'exercice physique, ainsi que des exercices de respiration.
  3. Prendre soin de la nutrition appropriée, la disponibilité de vitamines dans le régime alimentaire du bébé.
  4. Renforce le système immunitaire. Cela peut être fait en durcissant et en faisant un effort physique régulier.
  5. Traiter en temps opportun les rhumes, ainsi que les maladies chroniques.

Vous savez maintenant ce que sont les végétations adénoïdes de 3e année chez les enfants. Rappelez-vous la nécessité d'un traitement immédiat. Il est beaucoup plus facile d’agir de façon conservatrice que de recourir à l’adénoïdectomie. N'oubliez pas de respecter toutes les prescriptions du médecin, y compris dans la période postopératoire, le cas échéant.

Traitement des végétations adénoïdes à 1, 2 et 3 degrés chez un enfant ou retrait par chirurgie

Les adénoïdes de grade 3 constituent la dernière étape du développement de la maladie. La probabilité de développement de complications augmente dans les conditions de réduction de l'efficacité du traitement conservateur.

Quels sont les végétations adénoïdes

Les adénoïdes sont un élargissement pathologique des amygdales situées à l'arrière du nasopharynx et remplissant une fonction protectrice.

Lorsque les bactéries pénètrent dans le corps humain par la bouche et le nez, les amygdales aident à prévenir la propagation de l'infection. La lutte contre les organismes pathogènes provoque la croissance de formations lymphatiques, mais une fois récupérées, elles retrouvent leur taille antérieure. Mais si le corps est souvent exposé à des maladies de nature prolongée ou accompagnées de complications, l'hypertrophie des amygdales devient pathologique.

En raison d'un système immunitaire faible, une augmentation de l'amygdale nasopharyngée est souvent observée chez les enfants de 3 à 15 ans. Le développement de la maladie ne dépend pas du sexe, il affecte également les garçons et les filles. Chez les enfants de plus de 15 ans, les végétations adénoïdes sont rarement diagnostiquées. Dans des cas exceptionnels, l'apparition de la maladie chez l'adulte est possible.

Facteurs de maladie

La première cause des végétations adénoïdes est le développement du corps de l’enfant. Son système immunitaire doit constamment lutter contre de nouvelles bactéries pathogènes, qui se manifestent par la formation d'anticorps spécifiques. Les maladies fréquemment répétées conduisent à une hyperactivité du système immunitaire et à une hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée. Dans ce cas, le principal danger est une infection des voies respiratoires supérieures, telle qu'une laryngite, une sinusite, une otite.

La pathologie découle de complications au cours de la grossesse causées par des maladies virales de la mère, la consommation d'alcool, le tabagisme, la prise d'un grand nombre de médicaments. Ces facteurs peuvent entraîner des anomalies du fœtus, notamment des végétations adénoïdes.

La présence d'allergies et de rhumes fréquents contribue également au développement de croissance adénoïde. Suite à des réactions allergiques répétées et à des maladies des voies respiratoires supérieures, l'amygdale nasopharyngée n'a pas le temps de retrouver sa taille d'origine, ses tissus se dilatent et le processus devient pathologique.

La maladie peut être due à des facteurs environnementaux nocifs. Une inhalation prolongée d'air pollué par l'enfant peut entraîner une inflammation persistante et une hypertrophie de l'amygdale du rhinopharynx.

Le degré de développement des végétations adénoïdes

Il existe plusieurs degrés de développement des végétations adénoïdes, en fonction de la taille du tissu amygdalien envahi par la végétation. Il est accepté de distinguer 3 degrés de développement des formations adénoïdes. Le stade de la maladie est déterminé par l'oto-rhino-laryngologiste après l'examen.

Dans certains pays, il existe une définition du quatrième degré de développement des végétations adénoïdes. Cela se produit avec le chevauchement complet des voies nasales avec le tissu lymphoïde.

Étape 1

Avec le développement du premier degré de tissu lymphoïde adénoïde recouvre 30 à 35% de la partie postérieure des voies nasales. Les symptômes de la maladie apparaissent la nuit lorsque le sang afflue vers l'amygdale et que se produit un léger gonflement de ses tissus. Le patient peut alors commencer à ronfler et à respirer par la bouche. Pendant la journée, il n'y a aucun signe de la maladie, il n'y a pas de complications respiratoires.

À ce stade, les végétations adénoïdes peuvent disparaître lors de l’utilisation de méthodes de traitement conservateur, il n’est pas nécessaire de demander une chirurgie des amygdales.

Étape 2

Avec le développement du deuxième degré des végétations adénoïdes, les signes de la maladie sont plus prononcés puisque le tissu lymphoïde recouvre 50 à 60% des voies nasales. L'enfant a du mal à respirer par le nez, pas seulement la nuit, mais le jour. Il essaie de respirer plus souvent par la bouche, le ronflement augmente et des réveils fréquents sont possibles la nuit. Toux, écoulement nasal séreux peut survenir.

Étape 3

Avec le développement du troisième degré de tissu lymphoïde adénoïde, il bloque presque complètement les voies nasales, ce qui rend la respiration par le nez impossible. L’enfant respire constamment par la bouche, la toux augmente, des signes de manque d’oxygène commencent à apparaître.

C'est important! Si vous constatez ces symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin, car le manque de traitement en temps opportun peut entraîner des complications. À ce stade, une intervention chirurgicale est nécessaire pour éliminer l'amygdale, car le traitement avec des méthodes conservatrices sera inefficace.

Quels sont les dangereux végétations adénoïdes 3 degrés

Avec le développement des végétations adénoïdes, le tube auditif, qui régule la différence de pression atmosphérique dans la cavité de l'oreille moyenne, est bloqué par les tissus lymphoïdes hypertrophiés. Cela entraîne une diminution de la mobilité du tympan et des problèmes d'audition. Les phénomènes de stagnation possibles, tels que l'accumulation de liquide séreux dans l'oreille, créent les conditions propices au développement de l'otite.

Une autre conséquence de la maladie est l'affaiblissement de la fonction de protection de l'amygdale. L'éducation cesse de lutter contre les bactéries pathogènes et le corps est touché par l'infection. Les processus inflammatoires se propagent aux organes voisins, entraînant des complications.

Lorsque les végétations adénoïdes ont une respiration nasale difficile, le patient est obligé de respirer par la bouche. En raison de la position constamment incorrecte de la mâchoire, la déformation de la partie faciale du crâne se développe. Ces changements entraînent des troubles de la parole. Plus l'enfant est jeune, plus le développement de l'appareil vocal est retardé.

Les violations de la respiration nasale conduisent également au fait que l'enfant souffre en permanence d'une privation d'oxygène du cerveau. Le patient accumule la fatigue générale, la somnolence apparaît, l'attention et la mémoire se détériorent. Ces facteurs retardent le développement intellectuel de l’enfant.

Diagnostic de pathologie

Le diagnostic des végétations adénoïdes comprend une inspection par un oto-rhino-laryngologiste (rhinoscopie postérieure et antérieure, un examen digital du nasopharynx), des examens radiologiques et endoscopiques.

La rhinoscopie antérieure consiste en un examen visuel des voies nasales, que le médecin élargit avec un miroir spécial. Les végétations adénoïdes deviennent visibles lorsque le palais mou est réduit, car il est demandé à cet enfant d'avaler. Dans le cas de la rhinoscopie postérieure, un petit miroir est inséré dans le pharynx du patient, à travers lequel le médecin examine l’amygdale du rhinopharynx et évalue visuellement le degré de son augmentation.

Une autre méthode d'examen consiste à examiner le nasopharynx à l'aide d'un doigt. Le médecin met des gants stériles et détermine au toucher le degré de croissance des tissus lymphoïdes. La rhinoscopie et l'examen numérique sont indolores et ne présentent aucune contre-indication. Ils conviennent donc au diagnostic de la maladie chez les enfants.

La radiographie peut être utilisée pour le diagnostic. Il vous permet d’établir la présence d’adénoïdes et leur degré de développement. Mais cette méthode présente plusieurs inconvénients: le corps de l'enfant est exposé aux radiations et la précision des informations obtenues peut être réduite en raison d'une inflammation du nasopharynx ou de la présence de mucus sur les végétations adénoïdes.

L'endoscopie est une méthode de recherche informative. La procédure permet de déterminer le degré d'augmentation de l'amygdale et la cause de la pathologie, la présence de mucus ou de pus, la présence de dommages aux organes voisins. L'endoscopie est réalisée sous anesthésie locale, car un tube est inséré dans le passage nasal du patient avec une caméra vidéo fixée à son extrémité, ce qui peut entraîner des sensations douloureuses.

Symptomatologie

Le signe principal des végétations adénoïdes est la détérioration de la respiration nasale et le patient tente de respirer par la bouche. Le matin, il y a une forte toux sèche et la nuit, des ronflements et des crises d’asthme sont possibles, ce qui perturbe le sommeil de l’enfant. Une telle affection peut être accompagnée d'une inflammation de la muqueuse nasale et de ses sécrétions séreuses.

Les patients atteints d'une perte auditive, qui se manifeste par une perte auditive, peuvent devenir une surdité complète. Cela est dû au chevauchement du tube auditif par les tissus lymphoïdes hypertrophiques. Cela crée les conditions pour le développement de l'otite en raison du manque de ventilation dans l'oreille moyenne.

Les symptômes des manifestations adénoïdes incluent une diminution du timbre vocal du patient, la présence de phthiases nasales, la phonation étant perturbée en raison du chevauchement de la cavité nasale par la sortie hypertrophique de l'amygdale.

Les patients peuvent souffrir d'une perte d'appétit, d'une diarrhée ou de vomissements, car les végétations adénoïdes contribuent au développement de problèmes au système digestif.

Une violation de la respiration nasale provoque une hypoxie cérébrale en raison d'une saturation insuffisante du sang en oxygène. Cela entraîne une fatigue rapide du patient, des troubles de la mémoire et des maux de tête.

Méthodes de traitement des végétations adénoïdes 3 degrés

Le régime de traitement des végétations adénoïdes est déterminé par un oto-rhino-laryngologiste en fonction des caractéristiques individuelles du patient. Afin de traiter efficacement une approche intégrée est utilisée, qui implique l'utilisation de médicaments, la physiothérapie, la prise de vitamines. L'intervention chirurgicale visant à retirer l'amygdale hypertrophiée est utilisée dans les cas où les méthodes de traitement conservateur n'ont pas donné de résultat positif.

Traitement de la toxicomanie

Pour soulager l'enflure et l'inflammation des amygdales, on utilise des gouttes vasoconstricteurs (Derinat, Naphthyzin, Aqua Maris), qui doivent être appliquées plusieurs fois par jour pendant 1 semaine. Après instillation, la cavité nasale doit être lavée avec une solution désinfectante (Dolphin, Furacilin). Certains médicaments ont des contre-indications, il est donc nécessaire de consulter un médecin avant de les utiliser.

Adénoïdes de 3e année chez les enfants

Adénoïdes de grade 3 - croissance pathologique (hypertrophie) de l'amygdale nasopharyngée - dernière phase de la maladie, associée à une violation de la respiration nasale et à de nombreuses complications dangereuses, notamment irréversibles.

Le plus souvent, les végétations adénoïdes se développent chez les enfants (de 2-3 ans à 6-8 ans). Avec l'âge, la maladie est moins fréquente, le tissu adénoïde n'étant plus sujet à l'hypertrophie, comme dans l'enfance. Les végétations adénoïdes se retrouvent également chez l'adulte, mais elles sont généralement acquises pendant l'enfance.

Selon les statistiques, chez 10-12% des enfants ont enregistré une croissance pathologique de tissu adénoïde de gravité variable. Souvent, la maladie est détectée pour la première fois à un stade avancé du processus, car ils présentent peu de symptômes et ne font pas attention à eux-mêmes ni à l'enfant ni à ses parents. Pour aider à détecter les végétations adénoïdes à un stade précoce, en l’absence de symptômes, seule une inspection de routine par un médecin est autorisée.

Dans certains cas, avec des adénoïdes de 3 degrés, un traitement sans chirurgie est possible, et chez certains patients, même au stade initial de la maladie, avec une perte auditive prolongée, une chirurgie peut être nécessaire.

Causes de l'hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée

Parmi les causes de l'hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée figurent les rhumes, les infections infantiles, les allergies et les prédispositions héréditaires. Ainsi, si l'un des parents ou les deux avaient des végétations adénoïdes dans leur enfance, leur probabilité d'occurrence chez un enfant est de 70%.

La raison en est l’âge même de l’enfance - les enfants, en raison du sous-développement du système immunitaire, sont sujets au rhume et leurs tissus corporels sont sujets à une inflammation, en particulier une longue durée, facilement hypertrophiée. Les excroissances adénoïdes créent encore plus de conditions préalables pour que l'infection pénètre dans les voies respiratoires, et l'inflammation infectieuse contribue à la croissance future de la végétation adénoïde - un cercle vicieux se forme.

Les facteurs de risque sont la vie dans des zones non écologiques, les séjours prolongés dans des locaux mal ventilés et poussiéreux (ainsi que excessivement propres, lavés avec un grand nombre de produits chimiques ménagers) et ayant une alimentation médiocre.

Le degré de croissance adénoïde: 3 degrés

Dans le tableau clinique de la maladie, on distingue 3 stades en fonction du degré d'hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée. Le degré est déterminé par la hauteur à laquelle les végétations adénoïdes chevauchent le vomer ou la lumière des voies nasales:

  1. Les végétations adénoïdes recouvrent environ un tiers les voies nasales.
  2. Passages nasaux bloqués à plus de 50% (2/3).
  3. Les passages nasaux sont bloqués par plus de 2/3.

Après avoir examiné l'aspect des végétations adénoïdes à 3 degrés sur la photo, vous pouvez constater que l'amygdale nasopharyngée envahie par la végétation obstrue presque complètement la lumière des voies nasales.

Les symptômes

Les adénoïdes à un stade avancé de leur développement se manifestent par l'absence de respiration nasale. Comme le nez ne respire pas, l'enfant est forcé de respirer par la bouche la plupart du temps. De ce fait, le corps perd 18 à 20% d'oxygène, ce qui peut avoir des effets extrêmement néfastes pendant l'enfance.

Selon les statistiques, chez 10-12% des enfants ont enregistré une croissance pathologique de tissu adénoïde de gravité variable.

La privation chronique d'oxygène entraîne des troubles du sommeil (sommeil agité), des maux de tête, de la fatigue, ce qui, à son tour, entraîne des troubles cognitifs (perspicacité, mémoire, concentration), un retard mental et un développement physique.

Changements et apparence de l'enfant. La bouche constamment ouverte provoque la formation d'un visage "adénoïde" - avec une mâchoire inférieure allongée et une morsure anormale. La peau d'un tel patient est pâle, sous les yeux se trouvent souvent des cernes.

Souvent les végétations adénoïdes du troisième degré sont accompagnées d'écoulement nasal, muqueux ou mucopurulent. Ces sécrétions chez les jeunes enfants, qui s’écoulent dans le dos du nasopharynx, provoquent une toux improductive.

Comme l'air inhalé ne fait pas l'objet d'un nettoyage et d'un réchauffement du nez, ces enfants sont sujets aux infections respiratoires. Les végétations adénoïdes deviennent également enflammées, une adénoïdite se développe. Les amygdales (amygdalite), le tube auditif (eustachite) et l'oreille moyenne (otite) sont souvent impliqués dans l'inflammation. Développent souvent une déficience auditive.

En cas d'inflammation chez un patient, la température corporelle augmente et l'état général s'aggrave - cette adénoïdite est différente des végétations adénoïdes.

En l’absence de traitement adéquat et opportun, les végétations sont une source permanente d’infection dans le corps, les voies respiratoires supérieures et inférieures (rhinite, sinusite, bronchite, pneumonie), cardiovasculaire, du système urinaire et du tube digestif peuvent être impliquées dans le processus pathologique.

Diagnostics

Pour le diagnostic utilisant des données d'anamnèse et de rhinoscopie. Aux fins du diagnostic différentiel, on peut utiliser la radiographie, la tomodensitométrie, la rhinoscopie endoscopique.

Dans la plupart des cas, une rhinoscopie normale et un examen externe suffisent.

Les excroissances adénoïdes créent encore plus de conditions préalables pour que l'infection pénètre dans les voies respiratoires, et l'inflammation infectieuse contribue à la croissance future de la végétation adénoïde - un cercle vicieux se forme.

Traitement sans chirurgie ou chirurgie?

Le célèbre pédiatre Komarovsky note que les indications pour l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes ne sont pas le stade de la maladie et la taille de la glande nasopharyngée hypertrophiée, mais les signes cliniques disponibles. Ainsi, dans certains cas, avec des adénoïdes de grade 3, un traitement sans chirurgie est possible et, chez certains patients, même au stade initial de la maladie, avec une perte auditive durable, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

La décision de retirer ou non les végétations adénoïdes est prise par le médecin traitant et les parents de l’enfant. Le médecin doit décrire en détail aux parents tous les avantages et inconvénients afin qu'ils puissent prendre une décision éclairée.

L'opération est nécessaire en cas de déformation du squelette facial, d'hypoxie prolongée, de déficience auditive, de rechute d'otite, de maladies infectieuses fréquentes en l'absence de respiration nasale. Avec des preuves absolues, la chirurgie adénoïde peut être pratiquée à tout âge.

Traitement conservateur des végétations adénoïdes 3 degrés

Le traitement conservateur est le plus efficace aux premiers stades des végétations adénoïdes. Cependant, dans certains cas, sa mise en œuvre active peut être efficace dans les végétations adénoïdes du troisième degré. Le traitement est principalement local, il consiste à laver le nasopharynx avec une solution saline et antiseptique, en utilisant des antihistaminiques, des anti-inflammatoires sous forme de gouttes ou des inhalations en utilisant un nébuliseur. Avec une adénoïdite, une antibiothérapie et des antipyrétiques peuvent être nécessaires.

En l'absence d'inflammation aiguë, la physiothérapie est également utilisée. Électrophorèse efficace de médicaments, traitement UHF, rayonnement ultraviolet, inhalation, traitement au laser.

Souvent, la maladie est détectée pour la première fois à un stade avancé du processus, car ils présentent peu de symptômes et ne font pas attention à eux-mêmes ni à l'enfant ni à ses parents.

Les remèdes populaires à ce stade de la maladie ne jouent qu’un rôle de soutien. Parmi les remèdes populaires contre les végétations adénoïdes, les gouttes à base d’huile de thuya sont largement utilisées et les témoignages de ceux qui ont utilisé ce médicament laissent penser qu’il est efficace. En outre, les gouttes nasales sont fabriquées à partir d'huile d'anis, de teinture de millepertuis, de jus de betterave, de propolis. Toutes ces procédures doivent être coordonnées avec votre médecin.

Ablation chirurgicale des végétations adénoïdes

Avant de retirer les végétations adénoïdes, une préparation est nécessaire, qui consiste en premier lieu en un examen médical. Des tests de laboratoire sont prescrits: analyse générale du sang et des urines, analyse biochimique du sang, tests VIH, hépatite, syphilis, détermination du groupe sanguin et du facteur Rh, coagulogramme. La cavité buccale est réorganisée. S'il existe d'autres foyers d'infection, ceux-ci sont d'abord guéris, puis l'opération est effectuée.

L'exérèse chirurgicale des végétations adénoïdes est généralement pratiquée sous anesthésie locale, accompagnée d'une sédation (sédation). L'anesthésie générale est rarement utilisée lorsqu'une anesthésie locale est indésirable.

L'élimination des végétations adénoïdes prend de 10 à 15 minutes. Une modification moderne de l'opération est l'adénotomie endoscopique, qui diffère de la classique par un nombre réduit de complications et est donc préférable, en particulier pour les enfants.

En outre, les végétations adénoïdes peuvent être éliminées à l'aide d'un laser, d'ondes radio, de méthodes de cobaltation, d'électrocoagulation. L'élimination au laser la plus populaire des végétations adénoïdes, qui peut être ponctuelle ou progressive. Dans ce cas comme dans d'autres cas, le résultat résistant et l'absence pratique d'effets secondaires sont fournis.

En l'absence de traitement opportun et adéquat, les végétations adénoïdes sont une source constante d'infection dans le corps. Les voies respiratoires supérieures et inférieures, les systèmes cardiovasculaire, le système urinaire et le tractus gastro-intestinal peuvent être impliqués dans le processus pathologique.

Période postopératoire et rééducation

Après l'opération, le patient est renvoyé chez lui le même jour ou tous les deux jours. Le premier ou les deux jours suivant l'opération, des vomissements de caillots sanguins peuvent survenir. Après l'opération ou le lendemain, la température corporelle du patient peut augmenter. En cas de vomissement, aucune mesure thérapeutique n'est requise. Lorsque la température augmente, un antipyrétique peut être administré à l'enfant, mais vous ne pouvez pas prendre de médicaments contenant de l'acide acétylsalicylique, car cela peut déclencher un saignement.

Que faire pendant la période de récupération? Pendant la semaine, l'enfant doit éviter les endroits surpeuplés, car le corps est affaibli pendant cette période et le risque d'infection élevé. Deux ou trois semaines, il est déconseillé aux patients de se rendre aux bains, aux saunas, de rester au chaud pendant une longue période, à la lumière directe du soleil. Au cours du mois qui suit la chirurgie, vous devriez éviter tout effort physique.

Pendant la période de cicatrisation de la plaie, un régime alimentaire modéré a été attribué. Au cours des premiers jours, il est recommandé de consommer des aliments liquides et semi-liquides, qui doivent être à une température confortable et ne pas contenir de produits irritants pour les muqueuses. Les salages, les marinades, les mets épicés, les mets épicés, les sodas, les jus concentrés et les compotes doivent être exclus du régime alimentaire. Au fur et à mesure que les tissus guérissent, la ration augmente, tout en garantissant que les aliments ne sont pas durs, trop froids, chauds et gênants.

En postopératoire, il est recommandé de faire régulièrement des exercices de gymnastique respiratoire, ce qui aidera à éliminer rapidement l’enflure, à restaurer les tissus et à éliminer l’habitude de respirer par la bouche.

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le sujet de l'article.

Dr. Komarovsky sur le traitement des végétations adénoïdes à 3 degrés sans chirurgie

Les parents modernes entendent souvent le diagnostic d'adénoïdes de pédiatres. Et si, au stade initial de la maladie, la question de la méthode de traitement chirurgical n’est généralement pas générale, on ne peut pas en dire autant des végétations adénoïdes du troisième degré.

Les mamans et les papas, à qui le médecin a rendu un verdict décevant et recommandé un traitement chirurgical, cherchent désespérément à savoir si l'opération peut être évitée et si l'adénoïde avancé peut être guéri autrement. Les avis des médecins et des parents sont très variés. Que pense le pédiatre Yevgeny Komarovsky, connu en Russie et à l'étranger, de la probabilité de se passer de la chirurgie pour un adénoïde du troisième degré?

Voici le cycle actuel du transfert du Dr Komarovsky sur le traitement des végétations adénoïdes.

L'aide

Evgeny Komarovsky est un pédiatre reconnu, pédiatre de la plus haute catégorie de qualification. Né en Ukraine. Largement connus sur le territoire de la Russie, les anciens États alliés sont devenus après une série de publications scientifiques dans le domaine de la pédiatrie et une vision non standard, parfois contradictoire, du traitement réservé aux enfants.

Komarovsky a publié plusieurs livres sur la santé des enfants destinés aux parents. Il dirige le programme télévisé populaire "Ecole du docteur Komarovsky" et le projet radiophonique "Radio russe" "Mixtura Show". Double papa - il a deux fils adultes. Et depuis peu de temps et deux fois grand-père - le petit-fils et la petite-fille de Komarovsky.

Qu'est ce que c'est

Il s'agit d'une maladie inflammatoire infantile courante des voies respiratoires supérieures. Au cours du long processus pathologique du nasopharynx, la taille de l'amygdale adénoïde augmente considérablement. Une prolifération (hypertrophie) du tissu lymphatique sur la paroi postérieure du pharynx se produit.

Les végétations adénoïdes sont le plus souvent enflammées chez les enfants âgés de 4 à 7 ans. Plus l'enfant est âgé, moins il y a de chances que les amygdales palatines augmentent, car le tissu des végétations adénoïdes ne se développe plus aussi activement.

Selon les statistiques médicales, environ 10 à 12% des enfants souffrent d’adénoïdes à divers degrés de gravité.

Les symptômes

Toute mère, même très éloignée de la médecine, peut voir l'adénoïde chez son enfant. À regarder de près l'enfant, il est frappant que le bébé respire principalement par la bouche, car sa respiration nasale est perturbée. Du nez et du nasopharynx peuvent s'écouler des écoulements gris-vert, parfois avec des impuretés de pus. L'enfant a une nuit qui ronfle, il a une perte d'audition, le bébé recommence à demander et entend encore plus mal, se plaignant souvent de maux de tête. Tout cela est une raison incontestable de demander des soins médicaux.

En outre, il n’est pas rare que l’adénoïde chez l’enfant présente une otite moyenne, une fonction altérée de l’appareil vocal, une augmentation du nombre de ganglions lymphatiques. Le visage d'un enfant malade acquiert une expression particulière, que les médecins appellent le «masque adénoïde». Elle se caractérise par une expression absente, une bouche constamment ouverte, une violation de la morsure, une déformation du squelette facial.

Un enfant atteint d'une inflammation adénoïde avancée perturbe les processus mentaux, diminue l'attention, la mémoire, les capacités d'apprentissage, il se fatigue rapidement et se sent souvent «brisé» sans raison apparente.

Avec adénoïde aigu, la température peut augmenter. Les analyses de sang effectuées en laboratoire montreront sans aucun doute une diminution de l'hémoglobine - une anémie, car ne respirer que par la bouche conduit assez tôt à une privation d'oxygène par le corps.

Raisons

  • Infection virale compliquée transférée, ainsi que de fréquentes maladies de nature virale froide.
  • Infections graves transférées (scarlatine, rubéole, rougeole).
  • Facteur héréditaire. Si un enfant a un parent qui a souffert d'adénoïde pendant son enfance, la probabilité qu'il montrera également cette maladie est supérieure à 70%.
  • Asthme bronchique.
  • Lésions allergiques du système respiratoire.
  • Problèmes congénitaux et traumatismes à la naissance. Si l'enfant a souffert d'hypoxie au cours du développement fœtal, ou si cette affection l'a accompagné au cours de la naissance.
  • Conditions de vie défavorables de l'enfant. Ceux-ci incluent des salles mal ventilées, la malnutrition, des vitamines, minéraux, protéines et acides gras, des promenades rares, une vie sédentaire.
  • Effets toxiques prolongés - excès de produits chimiques ménagers, jouets toxiques dangereux (généralement bon marché et d'origine douteuse).
  • Facteurs environnementaux défavorables dans la région où l’enfant vit (forte pollution des gaz par l’air, émissions industrielles, augmentation du bruit radioactif).

Étendue de la maladie

Il y a trois degrés d'adénoïde:

  • Le premier Au stade initial, l’enfant a une respiration insignifiante par le nez, ce qui est particulièrement visible la nuit, pendant le sommeil, lorsque le nasopharynx est complètement relâché. Les végétations adénoïdes à ce stade sont enflammées, mais elles ne couvrent que très légèrement les voies nasales.
  • La seconde. Le processus inflammatoire dans les végétations adénoïdes est exprimé de manière significative, le bébé a le ronflement pendant le sommeil. Pendant la journée, le bébé a une violation assez grave de la respiration nasale. Des végétations adénoïdes élargies et enflammées recouvrent plus de la moitié de la lumière des voies nasales.
  • Troisième. À ce stade, le nez de l’enfant «ne respire pas» presque constamment, le bébé commence à respirer par la bouche jour et nuit, même en rêve. Sa voix change, il devient nasal. L'amygdale palatine est assez impressionnante en taille et presque complètement, à plus des deux tiers, et recouvre parfois complètement les fosses nasales.
  • Il existe également une quatrième phase conditionnelle, à ce jour, seuls les médecins des pays occidentaux et de l’Europe la reconnaissent. On en parle si la lumière nasale est fermée à 100% et que le tube auditif est fermé par au moins 50% des végétations adénoïdes envahies.

À n'importe quel stade de la maladie, un enfant peut avoir une perte auditive.

Difficultés diagnostiques

Diagnostic d'oto-rhino-laryngologiste (ORL) adénoïde. Il utilise deux méthodes - instrumentale et manuelle. Tout d'abord, il présentera un instrument spécial par la bouche qui lui permettra de voir les amygdales palatines situées loin à l'intérieur. Et ensuite mener une étude manuelle du nasopharynx. Cette procédure est plutôt désagréable, mais elle ne dure pas longtemps.

Les adénoïdes constitués de tissu lymphatique remplissent une fonction immunitaire importante. Ils protègent le pharynx, le nasopharynx et la cavité buccale de divers agents pathogènes. Des amygdales saines y parviennent avec succès. Mais les personnes enflammées peuvent elles-mêmes devenir la cause de la défaite de divers organes et systèmes. C'est pourquoi, chez l'adénoïde, l'enfant a souvent des otites, des maux de gorge, des bronchites et des sinusites.

Les médecins et les parents traitent toutes ces plaies avec diligence, maintes fois, plusieurs fois par an, et ils sont très surpris que les maladies réapparaissent. La vraie cause est souvent dans les végétations adénoïdes.

Traitement

Les méthodes de traitement conservatrices donnent le résultat dans les premiers stades de la maladie, les médecins recommandent généralement une intervention chirurgicale chez les enfants présentant un troisième degré d'adénoïde. Les méthodes conservatrices sont assez simples - il s’agit de l’utilisation de vitamines, du lavage du nasopharynx avec des solutions spéciales, de l’instillation d’antihistaminique, de gouttes anti-inflammatoires et parfois d’antibiotiques. La chirurgie devient pertinente si le traitement échouait. L'opération s'appelle adénotomie.

Komarovsky insiste tout particulièrement sur le fait que les indications d'une intervention chirurgicale ne seront même pas le stade de la maladie, ni la taille de la croissance des végétations adénoïdes, mais les caractéristiques symptomatiques de la maladie.

Ainsi, dans le cas d'un adénoïde du troisième degré avec une respiration nasale perturbée, dans certains cas, il est possible de se passer de chirurgie et dans le cas d'une maladie du premier degré avec une diminution continue de l'audition, des mesures radicales devront être prises. Ça arrive et ça. Par conséquent, Evgeny Olegovich recommande d'écouter plus attentivement l'avis du médecin traitant, n'hésitez pas à poser des questions, y compris sur la faisabilité d'une opération pour enlever l'amygdalite.

L’opération est réalisée sous anesthésie locale ou générale, elle a pour but d’enlever l’amygdale pharyngienne envahie par la végétation. Une telle opération n’est ni urgente ni urgente, vous pouvez y préparer normalement et méthodiquement un enfant. Au moment de l'intervention chirurgicale, il devrait être en bonne santé symptomatique. L'adénotomie ne dure pas longtemps - deux ou trois minutes, pas plus de 5 minutes, mais elle ne peut être considérée comme sûre et sans danger.

Rarement, mais il existe des complications - saignements, dommages au palais, impact négatif de l'anesthésie sur le corps des enfants, bien que maintenant dans les hôpitaux ORL, ils tentent de recourir à de nouveaux moyens d'anesthésie modernes, qui se distinguent par un effet plutôt doux et modéré.

Komarovsky attire l'attention sur le fait que l'élimination complète de l'amygdale pharyngée est impossible pour des raisons anatomiques. Une petite partie de celle-ci est toujours présente. Il existe donc toujours un risque réel que l'amygdale se développe à nouveau. Blâmer le médecin qui a effectué l'opération n'en vaut pas la peine. Selon le pédiatre de renom, les parents devraient plutôt être tenus pour responsables d’une rechute exclusive sur eux-mêmes. L'hypertrophie récurrente des amygdales est grandement affectée par le mode de vie du bébé.

Dans sa recommandation, Evgeny Olegovich se concentre sur le rejet du temps de loisir passif à la télévision. Un enfant qui a déjà eu des végétations adénoïdes doit faire du sport, marcher beaucoup, respirer l'air frais. L'appartement ne doit pas contenir beaucoup de poussière, d'air "vicié", d'étouffement. Le bébé ne peut pas être nourri "de force", rempli de bonbons.

En outre, comme nous l'avons déjà constaté, les végétations adénoïdes ont une fonction de protection très importante et leur élimination peut nuire à un enfant. Il tombera malade plus souvent et son immunité faiblira. Par conséquent, Yevgeny Komarovsky ne recommande pas de se rendre immédiatement au bloc opératoire, comme le conseillent la plupart des médecins adhérant à l’école de médecine fondamentale traditionnelle, la décision de retirer l’amygdale palatine ne devrait être qu’un dernier recours. Dans la plupart des cas, souligne le médecin, même un troisième degré d'adénoïde peut être guéri de manière conservatrice.

Le plus souvent, Komarovsky recommande aux parents de traiter de manière complète un traitement adénoïde du troisième degré: associez la thérapie physique à des médicaments prescrits par un médecin, suivez un traitement au laser et amenez l'enfant plus souvent à la mer, car l'air marin a un effet curatif et réparateur incroyable sur un enfant adénoïde. Et seulement si toutes ces mesures ne parviennent pas à résoudre le problème de la chirurgie.

Manières alternatives

Thérapie au laser Cette méthode est utilisée après la chirurgie pour enlever les amygdales, et à la place. La thérapie laser non invasive vous permet de supprimer les poches dans le domaine de l'inflammation, d'éliminer l'inflammation elle-même et de stimuler l'immunité. Cette méthode est parfaite pour les enfants atteints du premier et du deuxième degré d'adénoïdes, mais le troisième peut être très bénéfique. Dans ce cas, toutefois, les prévisions ne sont pas trop optimistes - la thérapie au laser ne peut pas ramener le stade avancé de l’adénoïde à son état normal et il y aura beaucoup de procédures à subir, mais l’état de l’enfant se stabilise.

Remèdes populaires. Dans le traitement des végétations adénoïdes, selon les parents, les plus efficaces sont l'instillation de gouttes à base de teinture d'anis, l'infusion d'huile d'Hypericum, le jus de betterave, la solution de teinture à l'alcool de propolis, le rinçage du nez avec une solution de sel de pharmacie. Yevgeny Komarovsky ne s'oppose pas aux méthodes populaires de traitement des végétations adénoïdes, mais au troisième stade de la maladie, il ne lui conseille pas de s'appuyer pleinement sur les recettes de "la grand-mère". Depuis certaines formes d'adénoïde, et le troisième degré de diagnostic, en particulier, nécessite un traitement plus grave. Et les remèdes populaires peuvent constituer un bon "accompagnement" du traitement traditionnel.

Quand l'opération est-elle inévitable?

Komarovsky indique l'état dans lequel l'opération est inévitable:

  • Si le troisième degré d'inflammation des végétations adénoïdes s'accompagne d'une déformation du squelette facial. Si un bébé a un «masque adénoïde» qui n’est plus sur le visage, une intervention chirurgicale ne peut être évitée.
  • Si la respiration nasale est complètement interrompue pendant une longue période.
  • Si l'enfant a une perte auditive. Lorsque les végétations adénoïdes envahissent, fermez le tube auditif. Vous pouvez être sûr de la perte auditive en consultant un audiologiste pédiatrique qui effectuera une procédure audiométrique simple et assez précise. Si l'audience est réduite de plus de 20 dB par rapport aux valeurs normales, vous devrez effectuer une opération pour supprimer l'amygdale adénoïde.
  • Si un enfant a souvent une otite sur fond d'adénoïdes enflammés au troisième degré. Les médecins disent généralement que 2-3 épisodes en six mois sont souvent répétés.

Conseils Komarovsky

  • Si un enfant a récemment souffert d'une maladie virale, vous ne devez pas le renvoyer immédiatement à l'école ou à la maternelle, où il peut «attraper» un autre virus. Il est préférable de prendre une pause d'une semaine dans l'entraînement et de laisser au bébé de longues promenades à l'air frais dans le parc, loin des autoroutes et des entreprises industrielles. Cela aidera à prévenir la croissance de l'amygdale adénoïde au troisième degré.
  • Avec le SRAS et la grippe chez un enfant avec des adénoïdes hypertrophiés, il est obligatoire de consulter un médecin. Le schéma thérapeutique doit être doublé par rapport aux autres enfants.
  • Selon Yevgeny Komarovsky, le meilleur sport est celui de l'athlétisme pour les enfants avec des végétations adénoïdes, car il aura ainsi beaucoup d'air frais. La lutte, les échecs et la boxe ne sont pas recommandés, car ces sports sont généralement pratiqués sur les lieux - assez poussiéreux et étouffant. Et cela contribue à la détérioration de l'enfant.
  • Le Dr Komarovsky ne conseille pas d'avoir peur de la chirurgie pour enlever les végétations adénoïdes et de ne pas en faire une grande tragédie parentale. Cependant, s’il existe une possibilité d’éviter une opération, selon Komarovsky, celle-ci devrait certainement être utilisée.

Au cours de ce cycle, le Dr Komarovsky nous expliquera le problème des végétations adénoïdes envahies par la végétation et expliquera les moyens de le résoudre.

Adénoïdes chez les enfants - de quoi s'agit-il, supprimer ou non?

Table des matières - minimiser / maximiser

Les adénoïdes de 3e année sont une pathologie grave qui affecte négativement l’état général et le développement de l’enfant, l’empêchant de vivre pleinement. Auparavant, chez les enfants, une croissance aussi importante des végétations adénoïdes n’était pratiquement pas constatée car elles avaient été éliminées, même à un stade précoce. Maintenant, les parents et les médecins sont intéressés par la préservation de cette amygdale. Le problème s'est donc étendu. Considérez ce que les conséquences pour le corps de l'enfant peuvent entraîner sur cette maladie et quel traitement est utilisé dans de tels cas.

Tableau clinique

L'hypertrophie des adénoïdes du troisième degré se manifeste par la croissance de l'amygdale du rhinopharynx au-dessous du niveau du vomer (os non apparié dans les parties postérieures du nez).

Extérieurement, ils ressemblent à un sac à coques et peuvent pendre du dos du pharynx. Si les parents d'un enfant atteint d'une telle pathologie regardent dans sa bouche, cette image peut grandement effrayer cette image, car l'amygdale ressemble à une formation ressemblant à une tumeur.

Les végétations adénoïdes de grade 3 recouvrent complètement les sections postérieures du nasopharynx, ce qui provoque l’arrêt de la respiration nasale complète. En outre, ils peuvent remplir les ouvertures de sortie des tubes auditifs, situés dans cette zone. Ce facteur provoque une inflammation fréquente de l'oreille moyenne et entraîne une perte progressive de l'audition.

Classification du degré d'élargissement adénoïde

Symptômes associés

Pour un enfant, la respiration nasale normale est très importante car elle permet à l'air pur, humide et réchauffé de pénétrer dans tous les organes et tissus. Respirer par la bouche évite le manque d'oxygène en cas de congestion nasale, mais ne peut remplacer l'équivalent nasal. Avec une hypertrophie de longue date d'adénoïdes du troisième degré, les enfants peuvent présenter les symptômes suivants:

  • Nez: Congestion, absence complète de respiration nasale ou respiration bruyante avec tension des ailes.
  • Ronfle, renifle dans un rêve, nasal et change le timbre de la voix.
  • Aspect caractéristique: la bouche est à moitié ouverte, les plis nasogéniens sont lissés, les ailes du nez sont contractées et rétractées.
  • L'enfant est léthargique, inattentif, mange mal et dort.
  • Problèmes d'oreilles: otites fréquentes, congestion.
  • Processus inflammatoires réguliers dans les sinus paranasaux.
  • Maladies catarrhales et processus inflammatoires constants dans d'autres organes du système respiratoire.

La présence d'une pathologie aussi grave chez un jeune enfant peut entraîner des problèmes de formation d'os du crâne, d'appareils dentaires, provoquer un sous-développement de la poitrine et une diminution des capacités intellectuelles. Tout cela est dû au manque d'oxygène et à l'accumulation de dioxyde de carbone dans le sang. Un diagnostic et un traitement appropriés aideront à éviter ces problèmes.

Comment est le traitement?

Traiter l'hypertrophie des végétations adénoïdes du troisième degré est préférable par méthode chirurgicale. S'il existe des contre-indications absolues et le refus catégorique des parents de faire fonctionner le bébé, ils tentent de stopper la maladie par des méthodes conservatrices.

Thérapie conservatrice

Le traitement sans chirurgie peut être effectué par les groupes de médicaments suivants:

  • Spray nasal hormonal (Avamis, Nasonex, etc.). Appliquez-le pendant plusieurs mois, puis faites une pause et recommencez la prescription du médicament. Le traitement avec ces sprays est autorisé chez les enfants après trois ans.
  • Gouttes avec un composant antibactérien (Polydex, etc.). Les antibiotiques locaux entrant dans la composition de ces gouttes permettent de lutter contre l’infection et d’empêcher la progression du processus inflammatoire.
  • Procédures de lavage et de nettoyage du nez. Les enfants plus âgés apprennent à se laver le nez avec des solutions salines. Chez les jeunes enfants, ces procédures sont effectuées par un médecin. Contre-indiqué dans les maladies des oreilles.
  • Remèdes homéopathiques (Tonsilgon, Sinupret). Utilisé pour rétablir le fonctionnement normal des amygdales et réduire le gonflement.
  • Antihistaminiques.
  • Physiothérapie et plus.

Le schéma thérapeutique pour les enfants est sélectionné par le médecin traitant en tenant compte des maladies associées et de l'état du patient. Dans les cas où le bébé ne peut plus respirer ou a des complications, il est préférable de recourir à la chirurgie.

Traitement chirurgical

Les opérations d'élimination des adénoïdes sont effectuées de différentes manières:

  • Enlèvement classique avec adénotome. Après anesthésie préalable, le médecin insère un instrument spécial (adénotome) dans la bouche du patient et coupe le tissu amygdalien envahi par la croissance. Parmi les lacunes: un saignement excessif à court terme pendant la chirurgie peut effrayer l'enfant. Il est impossible de contrôler l'élimination complète des végétations adénoïdes.
  • Opérations utilisant du matériel endoscopique. Sous anesthésie, du matériel endoscopique est introduit dans la bouche du patient opéré, ce qui permet de voir tout le champ chirurgical, la bouche des tubes auditifs et le volume de tissu à prélever. À l'aide d'un adénotome, d'un rasoir, d'un laser ou d'autres technologies, le tissu amygdalien hypertrophié est éliminé. Chez les enfants de 6 à 7 ans, l'opération peut être réalisée sous anesthésie locale, lorsque l'enfant comprend déjà comment se comporter et peut contrôler son comportement. Chez les patients plus jeunes, ces procédures sont réalisées sous anesthésie générale à court terme.

C'est important! La chirurgie adénoïde est souvent associée à une amygdalotomie (retrait d'une partie de l'amygdale palatine hypertrophiée). Dans ces cas, comme anesthésie, il est préférable de choisir une anesthésie complète afin de ne pas blesser la psyché du petit patient.

Questions populaires

Le médecin insiste pour retirer les végétations adénoïdes de l’enfant, affirmant qu’elles sont trop grandes. Est-il possible de traiter des végétations adénoïdes de grade 3 sans intervention chirurgicale?

Bien sûr, il est possible de le traiter, mais un tel traitement aura-t-il un effet? Pas clair Si l'enfant a des contre-indications à la chirurgie, un tel traitement est toujours justifié. Lorsque le bébé ne respire pas le nez, des problèmes d'oreilles et d'autres amygdales, il est préférable d'écouter les conseils d'un médecin.

Est-il possible de traiter des végétations adénoïdes avec un laser?

Si nous parlons de traitement conservateur, alors oui, cette technique existe. De plus, les végétations adénoïdes sont parfois éliminées à l’aide d’un laser contrôlé par un endoscope.

L'enfant avait une hypertrophie des végétations adénoïdes. Nous les avons retirées, mais un an plus tard, le médecin a déclaré qu'elles avaient recommencé à grandir et qu'elles devaient être traitées. Est-ce possible ou avons-nous été mal opérés?

Blâmer le chirurgien n'est pas là. Si au moins quelques cellules de l'amygdale subsistaient, elles pourraient en créer de nouvelles et la situation avec les végétations adénoïdes se répète. Dans votre cas, vous devez effectuer un traitement conservateur et être observé. Il est peu probable qu'ils repoussent à un point tel qu'une intervention chirurgicale soit à nouveau nécessaire.

Les végétations adénoïdes de grade 3 sont, dans la plupart des cas, susceptibles d’être retirées. Moins fréquemment, s'il existe des contre-indications, le traitement est effectué par des méthodes conservatrices. La méthode de l'opération est choisie par le médecin en tenant compte de la structure du nasopharynx, de l'état du bébé et des souhaits du patient.

Adénoïdes chez les enfants - de quoi s'agit-il, supprimer ou non?

Les végétaux adénoïdes se trouvent principalement chez les enfants âgés de 3 à 12 ans et apportent beaucoup de malaise et de problèmes à la fois aux enfants et à leurs parents. Ils nécessitent donc un traitement urgent. Le cours de la maladie est souvent compliqué, après quoi il y a adénoïdite - inflammation des végétations adénoïdes.

Les végétations adénoïdes chez les enfants peuvent survenir au début de l’âge préscolaire et durer plusieurs années. Au lycée, leur taille diminue généralement et s’atrophie progressivement.

Chez l'adulte, les végétations adénoïdes ne sont pas retrouvées: les symptômes de la maladie ne sont caractéristiques que chez l'enfant. Même si vous avez eu cette maladie dans votre enfance, elle ne reviendra pas à l'âge adulte.

Causes du développement adénoïde chez les enfants

Qu'est ce que c'est Adénoïdes dans le nez chez les enfants - cela ne ressemble en rien à la prolifération des tissus de l'amygdale pharyngée. Cette formation anatomique, qui fait normalement partie du système immunitaire. L'amygdale nasopharyngée est la première ligne de défense contre divers micro-organismes cherchant à pénétrer dans le corps avec de l'air inhalé.

Avec la maladie, l’amygdale augmente et, lorsque l’inflammation s’atténue, elle retrouve son apparence normale. Dans le cas où l'intervalle entre les maladies est trop court (par exemple, une semaine ou même moins), les croissances n'ont pas le temps de diminuer. Ainsi, étant dans un état d'inflammation constante, ils se dilatent encore plus et parfois "gonflent" à un point tel qu'ils couvrent tout le nasopharynx.

La pathologie est plus typique chez les enfants âgés de 3 à 7 ans. Rarement diagnostiqué chez les enfants de moins d'un an. Le tissu adénoïde envahi subit souvent un développement inversé. Par conséquent, à l'adolescence et à l'âge adulte, la végétation adénoïde ne se produit pratiquement pas. Malgré cette particularité, le problème ne peut être ignoré, car l’amygdale envahie par la végétation et envahie par la végétation est une source constante d’infection.

Le développement des végétations adénoïdes chez les enfants est favorisé par les fréquentes maladies aiguës et chroniques des voies respiratoires supérieures: pharyngite, amygdalite, laryngite. Le facteur de départ pour la croissance des végétations adénoïdes chez l’enfant peut être une infection - grippe, ARVI, rougeole, diphtérie, scarlatine, coqueluche, rubéole, etc. L’infection syphilitique (syphilis congénitale), la tuberculose peuvent jouer un rôle dans la croissance des adénoïdes chez les enfants. Les adénoïdes chez les enfants peuvent constituer une pathologie isolée du tissu lymphoïde, mais ils sont beaucoup plus souvent associés à une amygdalite.

Parmi les autres causes conduisant à la présence d'adénoïdes chez les enfants, ils sécrètent une allergie accrue du corps de l'enfant, des carences en vitamines, des facteurs nutritionnels, des invasions fongiques, des conditions sociales défavorables, etc.

Symptômes de végétations adénoïdes dans le nez d'un enfant

Dans des conditions normales, les végétations adénoïdes chez l’enfant ne présentent pas de symptômes pouvant nuire à la vie ordinaire. L’enfant ne les remarque tout simplement pas. Mais à la suite de rhumes et de maladies virales fréquents, les végétations adénoïdes ont tendance à augmenter. Cela se produit parce que, pour remplir sa fonction immédiate de rétention et de destruction des microbes et des virus, les végétations adénoïdes sont amplifiées par prolifération. Inflammation des amygdales - c'est le processus de destruction des microbes pathogènes, qui est la cause de l'augmentation de la taille des glandes.

Les principaux signes d'adénoïdes sont les suivants:

  • nez souvent long et qui coule, difficile à traiter;
  • difficulté à respirer par le nez, même en l'absence de nez qui coule;
  • écoulement muqueux persistant du nez, ce qui provoque une irritation de la peau autour du nez et de la lèvre supérieure;
  • respire avec la bouche ouverte, la mâchoire inférieure pend en même temps, les plis nasogéniens sont lissés, le visage devient indifférent;
  • mauvais sommeil agité;
  • ronfler et ronfler dans un rêve, parfois - en retenant votre souffle;
  • état lent, apathique, diminution des progrès et de l'efficacité, de l'attention et de la mémoire;
  • attaques de suffocation nocturnes caractéristiques des végétations adénoïdes du deuxième au troisième degré;
  • toux sèche persistante le matin;
  • mouvements involontaires: tic tac et nervosité nerveux;
  • la voix perd sa résonance, devient sourde, avec enrouement, léthargie, apathie;
  • plaintes de maux de tête dus à un manque d'oxygène dans le cerveau;
  • perte auditive - l'enfant demande souvent.

L'oto-rhino-laryngologie moderne divise les végétations adénoïdes en trois degrés:

  • 1 degré: les végétations adénoïdes chez un enfant sont petites. En ce jour, l'enfant respire librement, une difficulté à respirer se fait sentir la nuit, en position horizontale. L'enfant dort souvent, la bouche ouverte.
  • 2e année: les végétations adénoïdes chez un enfant sont considérablement élargies. L'enfant doit respirer par la bouche tout le temps, la nuit il ronfle assez fort.
  • 3 degrés: les végétations adénoïdes chez un enfant recouvrent complètement ou presque complètement le nasopharynx. L'enfant ne dort pas bien la nuit. Ne pouvant pas reprendre des forces pendant son sommeil, pendant la journée, il se fatigue facilement, l'attention se disperse. Il a mal à la tête. Il doit garder la bouche ouverte tout le temps, ce qui change les traits de son visage. La cavité nasale cesse d'être ventilée, une rhinite chronique se développe. La voix devient nasale, la parole brouillée.

Malheureusement, les parents ne prêtent souvent attention aux anomalies dans le développement des végétations adénoïdes qu'au stade 2-3, lorsque la respiration nasale est difficile ou absente.

Adénoïdes chez les enfants: photos

Comme les végétations ressemblent à celles des enfants, nous proposons des photos détaillées.

Traitement des végétations adénoïdes chez les enfants

Dans le cas des végétations adénoïdes chez les enfants, il existe deux types de traitement - chirurgical et conservateur. Dans la mesure du possible, les médecins cherchent à éviter une intervention chirurgicale. Mais dans certains cas, vous ne pouvez pas vous en passer.

Le traitement conservateur des végétations adénoïdes chez les enfants sans chirurgie est la direction la plus correcte et prioritaire dans le traitement de l'hypertrophie de l'amygdale pharyngée. Avant d'accepter une intervention chirurgicale, les parents doivent utiliser toutes les méthodes de traitement disponibles pour éviter une adénotomie.

Si le ORL insiste sur le retrait chirurgical des végétations adénoïdes - ne vous précipitez pas, il ne s'agit pas d'une opération urgente, quand il n'y a pas le temps de réfléchir, une surveillance et un diagnostic supplémentaires. Attendez, suivez l’enfant, écoutez l’avis d’autres spécialistes, faites un diagnostic quelques mois plus tard et essayez toutes les méthodes conservatrices.

Maintenant, si le traitement médicamenteux ne donne pas l'effet souhaité et que l'enfant présente un processus inflammatoire chronique persistant dans le rhinopharynx, consultez le médecin traitant, celui qui fait l'adénotomie, pour consultation.

Adénoïdes de 3e année chez les enfants - à enlever ou non?

Lors du choix - une adénotomie ou un traitement conservateur ne peut pas compter uniquement sur le degré de croissance des végétations adénoïdes. Avec 1 à 2 degrés d'adénoïdes, la plupart pensent qu'ils n'ont pas besoin d'être retirés, et avec la 3e année, une opération est simplement nécessaire. Ce n'est pas tout à fait vrai, tout dépend de la qualité du diagnostic, il y a souvent des cas de faux diagnostics, lorsque l'examen est effectué sur le fond de la maladie ou après un récent rhume, un diagnostic de grade 3 est demandé à l'enfant et il est conseillé d'enlever rapidement les végétations adénoïdes.

Un mois plus tard, la taille des végétations adénoïdes diminue sensiblement, car elles ont été agrandies en raison du processus inflammatoire, tandis que l'enfant respire normalement et ne tombe pas souvent malade. Et il existe des cas, au contraire, avec 1 à 2 degrés d'adénoïdes, l'enfant souffre d'infections virales respiratoires aiguës persistantes, d'otites récurrentes, le syndrome de l'apnée du sommeil survient - même 1 à 2 degrés peuvent être une indication pour l'élimination des végétaux.

Aussi sur les végétations adénoïdes 3 degrés dira le pédiatre célèbre Komarovsky:

Thérapie conservatrice

Une thérapie conservatrice complète est utilisée pour les amygdales dilatées modérées non compliquées et comprend des médicaments, une thérapie physique et des exercices de respiration.

Les médicaments suivants sont habituellement prescrits:

  1. Antiallergique (antihistaminique) - tavegil, suprastin. Utilisés pour réduire les manifestations d'allergie, ils éliminent le gonflement des tissus du nasopharynx, la douleur et la quantité de sécrétions.
  2. Antiseptiques à usage topique - collalaire, protargol. Ces préparations contiennent de l'argent et détruisent les agents pathogènes.
  3. L'homéopathie est la méthode la plus sûre parmi les méthodes connues, bien associée au traitement traditionnel (bien que l'efficacité de la méthode soit très individuelle - elle aide quelqu'un à bien, faiblement à quelqu'un).
  4. Rinçage. La procédure élimine le pus de la surface des végétations adénoïdes. Elle est effectuée uniquement par un médecin utilisant la méthode du coucou (en introduisant la solution dans une narine et en aspirant l’autre par le vide) ou par une douche nasopharyngée. Si vous décidez de faire la lessive à la maison, enfoncez encore plus le pus.
  5. Physiothérapie Traitement efficace au quartz du nez et de la gorge, ainsi qu’une thérapie au laser avec un guide de lumière dans le nasopharynx par le nez.
  6. La climatothérapie - les traitements dans des sanatoriums spécialisés inhibent non seulement la croissance du tissu lymphoïde, mais ont également un effet positif sur le corps de l'enfant dans son ensemble.
  7. Multivitamines pour renforcer le système immunitaire.

De la physiothérapie, le chauffage, les ultrasons, les ultraviolets sont utilisés.

Enlèvement des végétations adénoïdes chez les enfants

L'adénotomie est l'ablation des amygdales pharyngées par une intervention chirurgicale. Le meilleur médecin dira comment enlever les végétations adénoïdes chez les enfants. En un mot, l'amygdale pharyngée est capturée et coupée avec un instrument spécial. Cela se fait en un seul geste et l'opération ne prend pas plus de 15 minutes.

Une méthode indésirable de traitement d'une maladie pour deux raisons:

  • Premièrement, les végétations adénoïdes grandissent rapidement et, s’il existe une prédisposition à cette maladie, elles s’enflammeront à nouveau et toute opération, même aussi simple qu’une adénotomie, provoquera un stress chez les enfants et les parents.
  • Deuxièmement, les amygdales pharyngiennes remplissent une fonction de protection de la barrière qui est perdue pour le corps à la suite de l'élimination des végétations adénoïdes.

De plus, pour effectuer une adénotomie (c'est-à-dire une élimination des végétations adénoïdes), il est nécessaire de disposer d'indications. Ceux-ci comprennent:

  • récurrence fréquente de la maladie (plus de quatre fois par an);
  • reconnu l'inefficacité du traitement conservateur;
  • apparition d'un arrêt respiratoire dans un rêve;
  • l'apparition de diverses complications (arthrite, rhumatismes, glomérulonéphrite, vascularite);
  • respiration nasale;
  • otites répétées très fréquentes;
  • rhumes récurrents très fréquents.

Il faut comprendre que l'opération est une sorte de saper le système immunitaire d'un petit patient. Par conséquent, longtemps après l'intervention, il devrait être protégé des maladies inflammatoires. La période postopératoire est nécessairement accompagnée d'un traitement médicamenteux - sinon, il y a un risque de repousse du tissu.

Certaines maladies du sang, ainsi que des maladies de la peau et des maladies infectieuses au cours de la période aiguë sont des contre-indications à l'adénotomie.

Adénoïdes de grade 3 chez les enfants: traitement avec des remèdes traditionnels et folkloriques. Traitement chirurgical

Près de 25% des enfants et de leurs parents apprennent dans le bureau de l'otolaryngologue que le bébé a des adénoïdes élargis. Ces formations sont associées à la muqueuse nasopharyngée. Chez un enfant en bonne santé, ils fonctionnent activement. Ce sont les végétaux adénoïdes qui sont les premiers à rencontrer diverses toxines, bactéries, allergènes, microbes et à déclencher le mécanisme de défense.

Classification du problème

Les spécialistes appellent adénoïdite inflammatoire adénoïde. Mais même en l'absence d'un processus pathologique actif, ils peuvent être augmentés. Le médecin peut dire que les végétations adénoïdes 2-3 degrés chez les enfants. Dans ce cas, cette amygdale nasopharyngée peut être nocive.

Lors de l'examen, les oto-rhino-laryngologistes peuvent affirmer que l'enfant a des végétations adénoïdes:

- 1 degré, à condition qu'ils ne couvrent pas plus du tiers du nasopharynx, ne couvrent que la partie supérieure du vomer (plaque qui forme l'arrière de la cloison nasale);

- 2 degrés, en règle générale, l'œdème qui en résulte couvre la moitié du nasopharynx, les deux tiers du recouvrement s'ouvrent;

- 3 degrés, pratiquement tout le nasopharynx est bloqué.

Avec leur augmentation, des problèmes connexes se développent. Ainsi, les adénoïdes de grade 3 chez l’enfant causent des difficultés à respirer, l’ouïe se détériore sensiblement. Avec l’hypertrophie de stade 2, le ronflement apparaît dans le sommeil et tousse fréquemment. La respiration nasale est sensiblement perturbée. Chez les adénoïdes de grade 3, l’air n’entre dans les poumons que par la bouche.

Signes de maladie

Suspectez que les amygdales sont élargies et que les parents le peuvent. Le plus souvent, ce problème survient chez les enfants âgés de 3 à 7 ans. Mais elle peut déranger les adolescents. Les symptômes suivants indiquent que les végétations adénoïdes de grades 2–3 se sont développées chez l’enfant, avec les symptômes suivants:

- respiration nasale difficile, l'enfant respire principalement par la bouche;

- rhinite répétitive prolongée;

- détérioration du sommeil, le ronflement devient audible;

- apathie, fatigue, léthargie;

- plaintes de maux de tête.

Ayant remarqué un ou plusieurs symptômes, il est conseillé de montrer l'enfant LOR. Ce médecin peut établir un diagnostic précis et, si nécessaire, prescrire un traitement.

Diagnostic de la maladie

Une inspection visuelle de routine ne suffit pas pour comprendre que les végétations adénoïdes sont de troisième année chez les enfants. Mais la plupart des oto-rhino-laryngologistes ne disposent pas des équipements nécessaires pour établir un diagnostic précis. Ils ne peuvent utiliser que la méthode du doigt. Mais cela est considéré comme non informatif. Dans les cliniques ordinaires, il est généralement recommandé de prendre des rayons X. En utilisant cette méthode, vous pouvez visualiser une augmentation de ces amygdales, mais pour déterminer si le processus inflammatoire ne fonctionnera pas.

La pharyngoscopie est l'une des méthodes de diagnostic. Ceci est un examen de l'oropharynx avec une spatule et un miroir spécial du larynx. Une telle étude permet d'évaluer l'état du nasopharynx et d'identifier les adénoïdes à 2-3 degrés chez les enfants. Un traitement peut être nommé après un tel examen.

La rhinoscopie antérieure peut également être réalisée. Il nécessite un dilatateur nasal spécial. Au cours de la procédure, vous pouvez évaluer l'état des voies nasales, septum. Si les préparations vasoconstrictrices sont instillées avant l'examen, on peut voir le dos du nasopharynx et les végétations adénoïdes.

La rhinoscopie postérieure, réalisée à l'aide d'un fibroscope et d'un miroir nasal, n'est pratiquement pas pratiquée chez l'enfant. Bien que cette méthode soit considérée comme inoffensive et informative.

Méthodes d'enquête modernes

Il est possible d'établir un diagnostic précis et de déterminer le degré d'augmentation de l'amygdale nasopharyngienne par tomodensitométrie. C'est une méthode d'enquête assez coûteuse, mais informative. Certes, il est utilisé extrêmement rarement.

L'examen endoscopique est considéré comme la méthode la plus progressive. C’est cette méthode de diagnostic qui nous permet de confirmer que les adénoïdes de 3e année sont présents chez les enfants. Il n'est pas difficile de faire des photos de zones à problèmes dans cette étude.

Pour cela, un petit tube est inséré dans la cavité nasale, au bout de laquelle se trouve une caméra vidéo. Il peut non seulement déterminer la taille des végétations adénoïdes, mais aussi préciser leur emplacement. En outre, le médecin peut voir s'il y a une inflammation et vérifier si le processus s'étend jusqu'aux tubes auditifs.

But des végétations

De nombreux parents croient à tort que les amygdales du rhinopharynx constituent une éducation absolument inutile et qu'il vaut mieux éliminer. Mais ils n'ont pas tout à fait raison. Bien sûr, si un diagnostic d'adénoïde de grade 3 est établi chez les enfants, le médecin vous recommandera de les supprimer. Mais dans certains cas, vous pouvez essayer de vous en débarrasser par des méthodes conservatrices.

Souvent, les végétations adénoïdes commencent à se développer dans le contexte de maladies infectieuses persistantes. Ils font partie de l'immunité locale. L'amygdale nasopharyngée est une sorte de barrière qui peut faire face aux virus avant qu'ils ne pénètrent dans le corps. Une immunité locale au fer se développe dans cette glande. C'est une barrière naturelle contre les agents pathogènes.

Les végétations elles-mêmes sont une partie importante du système immunitaire. S'il est possible de restaurer leur travail et de soulager le processus inflammatoire, il devrait alors être utilisé.

Dysfonctionnements de l'immunité locale

Bien sûr, les adénoïdes de la 3e année excessivement dilatés ne peuvent plus remplir leur fonction. L'écoulement lymphatique est perturbé, les tissus glandulaires se dilatent et le processus inflammatoire ne s'atténue pas.

Dans ce cas, les végétations adénoïdes ne peuvent plus être une barrière contre les bactéries. Le mucus dans la cavité nasale commence à s'attarder en raison d'irrégularités dans le fonctionnement de l'appareil mucociliaire. Mais c’est précisément avec elle qu’une partie importante des microorganismes, des particules de poussière, des allergènes potentiels sont éliminés.

Des adénoïdes de grade 3 chez un enfant contribuent au fait que des microorganismes pathologiques sont retenus dans le nasopharynx. Dans le même temps, l'immunité locale est déjà supprimée par un processus inflammatoire constant. C'est la raison principale qui augmente la probabilité de développer la maladie. En conséquence, un cercle vicieux se forme: en raison de l'élargissement de l'amygdale nasopharyngée, les maladies deviennent plus fréquentes et, à cause de celles-ci, de la croissance des végétations adénoïdes.

Résolution de problèmes

En règle générale, la plupart des oto-rhino-laryngologistes recommandent de supprimer les végétations adénoïdes de 3e année chez les enfants. Mais en choisissant un tel chemin, nous devons nous rappeler qu’ils ont tendance à grandir. Bien sûr, cela n'arrive pas à tout le monde. Mais il y a des patients qui ont un problème après six mois ou un an qui reviennent.

Parfois, l'amygdale nasopharyngée est élargie en raison d'une mauvaise hérédité. La tendance à la croissance de cette glande est transmise au niveau des gènes. Certains bébés naissent avec un anneau de Waldeyer faible. Il comprend les amygdales linguales et tubales, ainsi que les glandes et les végétations adénoïdes.

Certains médecins pensent que la chirurgie est facultative. Ils offrent leurs options sur la façon de guérir les adénoïdes de 3e année chez un enfant. En règle générale, une thérapie complexe, une suppression dirigée de l'inflammation et une réduction de l'œdème sont nécessaires.

La prolifération des amygdales nasopharyngées est un problème exclusivement infantile. Chez la plupart des adultes, cet organe est atrophié. Après tout, depuis l’âge de 12 ans, les végétations adénoïdes commencent à diminuer.

Thérapie conservatrice

Avant de recommander l'élimination des végétations adénoïdes de grade 3 chez les enfants, des médecins qualifiés proposeront aux parents un ensemble de mesures visant à soulager l'œdème et à réduire l'inflammation. Dans certains cas, ils aident à résoudre le problème sans intervention chirurgicale.

Le médecin vous prescrit des gouttes vasoconstrictrices, qui doivent être utilisées pendant 5 à 7 jours. Convient "Naphthyzinum", "Ephedrine", "Sanorin", "Galazolin" et autres options pour enfants. Après instillation, rincez la cavité nasale. Cela peut être fait à l'aide de solutions antiseptiques spéciales, telles que le moyen "Furacilin" ou "Dolphin". Ne confondez pas le lavage avec l'irrigation.

Simultanément à l'instillation et au lavage, un traitement général est prescrit. Il devrait viser à renforcer l'immunité. Prescrit des agents fortifiants, des vitamines, des immunostimulants et des antihistaminiques. Des médicaments antiallergiques doivent être pris si des adénoïdes de grade 3 sont diagnostiqués chez les enfants. Le traitement est nécessaire car l'allergie est l'une des principales causes de l'apparition de modifications pathologiques de ces amygdales.

Bons résultats et physiothérapie. Le traitement au quartz de la cavité nasopharyngée, le traitement au laser hélium-néon, la fréquence ultra-haute et l'électrophorèse avec une solution de dimédrol et d'iodure de potassium sont considérés comme efficaces.

Traitement chirurgical

De nombreux médecins, voyant des végétations adénoïdes de 3 degrés chez un enfant de 3 ans, l'envoient immédiatement pour une chirurgie. Mais cela se voit dans le cas de tentatives infructueuses de traitement conservateur. Enlevez également ces amygdales dans les cas où:

- respirer par le nez est difficile ou presque impossible;

- L'enfant a un rhume ou des maladies infectieuses, notamment une amygdalite, une amygdalite, une pneumonie, une otite moyenne;

- des complications apparaissent dans les sinus paranasaux (appelées sinusite);

- il y a l'apparence de ronflement et de maintien du souffle pendant le sommeil.

Avant de procéder à une intervention chirurgicale, il est nécessaire de calmer le processus inflammatoire, sinon il ne sera pas possible d'éliminer toute la source de l'infection.

Processus de retrait

Le traitement chirurgical peut être effectué en ambulatoire (dans une clinique normale) ou à l'hôpital. L'opération est réalisée sous anesthésie locale ou générale. Cela ne dure pas plus de 20 minutes et le processus de coupe des tissus envahis par la végétation prend jusqu'à 3 minutes. Une opération est réalisée à l'aide de l'adénotome de Beckmann. Il s’agit d’un couteau spécial en forme d’anneau qui capture le tissu envahi de l’amygdale nasopharyngée. Il est coupé en une seule motion.

Pendant l'opération, l'enfant doit s'asseoir la tête vers l'arrière. Elle est appuyée par l’infirmière, en appuyant légèrement d’en haut pour que le patient n’ait pas la possibilité de se lever. Les narines sont fermées avec du coton.

L'adénotum de Beckmann est injecté dans la gorge. Il est poussé jusqu’à la butée et coupe le tissu par un mouvement brusque en arrière et en bas. Après cela, le coton recouvrant les voies nasales est enlevé. Après le retrait, le patient doit se moucher et respirer par le nez, bouche fermée.

Mais ce n’est pas le seul moyen de guérir les adénoïdes de troisième année chez l’enfant. Une méthode plus moderne est le retrait endoscopique. Une telle opération est effectuée sous contrôle visuel, le médecin peut très bien considérer l’emplacement des végétations adénoïdes et les retirer complètement.

Méthodes folkloriques

En plus des traitements conservateurs et chirurgicaux, il existe des thérapies alternatives. Beaucoup de parents aspergent dans les voies nasales un mélange de 2 parties de jus de betterave et 1 partie de miel. Pendant 2-3 semaines, vous devez enterrer 5 gouttes plusieurs fois par jour.

Vous pouvez également utiliser du jus d'aloès. Mais un tel traitement devrait durer plusieurs mois. Il suffit d'enterrer 2-3 gouttes trois fois par jour. Beaucoup recommandent de se gargariser avec une infusion de feuilles d'eucalyptus. Cela devrait être fait 3 fois par jour pendant six mois.

Il existe d'autres méthodes populaires conçues pour réduire le tissu glandulaire œdémateux des amygdales. Vous pouvez dégoutter de l’argousier, de l’huile d’eucalyptus ou d’une infusion de feuilles de bouleau.