Principal / Toux

Tubootite aiguë - signes et affliction

Tubo-otite - une maladie inflammatoire de la membrane muqueuse de l'oreille moyenne et du tube d'Eustache (auditif) en même temps. C'est aigu et chronique. La tubo-otite aiguë est plus fréquente chez les enfants, mais elle survient aussi chez les adultes. Si elle n'est pas guérie à temps et complètement, elle peut devenir chronique.

Les causes de la maladie

La tubo-otite survient le plus souvent en tant que complication d'infections respiratoires aiguës

Selon les caractéristiques physiologiques de la structure des organes ORL chez les enfants (tous les passages reliant le nasopharynx et les oreilles sont plutôt étroits), toute infection peut provoquer une inflammation de l’oreille.

Lors de la localisation de la microflore pathogène dans les voies respiratoires supérieures, celle-ci se propage facilement au tube auditif, qui est un canal cartilagineux bordé par la membrane muqueuse et reliant le nasopharynx à l'oreille. Mais non seulement l'infection peut provoquer cette maladie.

Il y a plusieurs raisons à cette pathologie:

  • Maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures (bactériennes et virales) qui se propagent à l'oreille par la trompe d'Eustache et provoquent une inflammation et un gonflement à la suite d'une tubo-otite; survient souvent chez les enfants - en raison du mouchoir insuffisant au cours de la période de maladies infectieuses, l'infection est transmise des sinus à la trompe d'Eustache.
  • Allergie Cette maladie se caractérise par un gonflement des tissus mous qui se propage des sinus à l'oreille. La tubo-otite peut être une complication de la rhinite allergique.
  • Chevauchement ou compression mécanique du tube auditif résultant du développement d'adénoïdes, de la formation de polypes ou de tumeurs, de modifications de la structure de la cloison nasale.
  • Un changement brusque de la pression atmosphérique, par exemple lors du décollage ou de l'atterrissage à bord d'un avion de ligne.

C'est important! Chez les enfants, la trompe d'Eustache est très courte et mince et, par conséquent, ils sont plus susceptibles de contracter cette maladie dans sa forme aiguë.

Symptômes, signes dangereux et complications

La perte d'audition, le bruit et la congestion dans les oreilles sont des signes de tubotite

Le principal symptôme de la tubootite est une perte auditive sévère. La tubo-otite peut être gauche, droite et bilatérale, ce qui réduit l'audition de l'une ou des deux oreilles. Très souvent, les patients constatent une amélioration significative et à court terme de l'audition lors de la déglutition ou du bâillement, car la trompe d'Eustache se dilate légèrement à ce moment-là et que la clairance auditive augmente pendant une courte période.

Assez souvent, dans cet état, il y a des acouphènes, une congestion dans une ou les deux oreilles, une certaine sensation de transfusion de liquide dans l'oreille touchée avec des mouvements de la tête.

Dans la tubootite aiguë, une caractéristique telle que l'autophonie peut être observée. Le patient peut entendre l'écho de sa propre voix dans l'oreille affectée.

Quant à la douleur, elle peut être ou ne pas être présente.

Plus souvent chez les enfants il y a une douleur assez sévère dans l'oreille avec cette maladie, la température peut aussi monter à 38 degrés. Un gonflement et une rougeur de l'oreille affectée sont possibles. Il y a parfois des bulles à la surface.

La forme aiguë de la tubotite n'est pas si dangereuse. Une détection rapide et un traitement approprié, qui a pris fin, peuvent complètement éliminer la maladie en peu de temps et restaurer toutes les fonctions de l'oreille. Les formes chroniques et négligées de la maladie sont dangereuses. Si le temps ne révèle pas et ne commence pas à traiter une tubo-otite ou ne termine pas le traitement, cela peut se transformer en une forme chronique. La tubo-otite chronique menace d'une perte auditive partielle ou totale de l'une ou des deux oreilles.

Plus d'informations sur Eustachitis peuvent être trouvées dans la vidéo:

Un traitement inapproprié d'une tubotite aiguë, voire de son absence, peut entraîner un certain nombre de complications graves, telles que:

  • stagnation du liquide (exsudat) dans la cavité de l'oreille moyenne et début du processus inflammatoire avec une augmentation de la température
  • le début de l'otite toubimpimpanale, dans laquelle l'inflammation dure plus de deux semaines, s'accompagne d'une forte fièvre, de saignements d'oreille, de vertiges et d'une éventuelle infection des os du crâne et du cerveau
  • la survenue d'une méningite infectieuse due au pus et à une infection du tissu cérébral
  • destruction partielle ou complète du tympan de l'oreille et du pus sortant du patient
  • adhérences
  • perte d'audition
  • sepsis menaçant le pronostic vital d'un patient

Diagnostic de la maladie

Afin de poser un diagnostic et de déterminer une tubo-otite aiguë, un oto-rhino-laryngologiste a parfois besoin d'un simple examen visuel (otoscopie). À l'examen, l'oto-rhino-laryngologiste détermine le degré de déformation ou de rétraction du tympan de l'oreille affectée, analyse l'état externe de la membrane muqueuse du tube auditif, identifie l'inflammation et / ou les rougeurs à sa surface, détermine le niveau de gonflement et de rétrécissement de la lumière du tube d'Eustachian.

Après avoir analysé les plaintes du patient et les données d’inspection, le médecin peut poser un diagnostic et / ou ordonner des examens complémentaires. Parfois, une audiométrie est effectuée pour déterminer le niveau de perte auditive dans l'oreille affectée. Le médecin peut prescrire et effectuer une tympanométrie et déterminer jusqu'à quel point le tympan mobile de l'oreille du patient est resté.

Traitement de la tubotite

Le médecin peut choisir le bon traitement après l'examen.

Le traitement de la tubotite aiguë doit être complet, en tenant compte de ses causes et de ses agents pathogènes. Il est généralement effectué à domicile sous la surveillance d'un médecin polyclinique. Dans certains cas, une hospitalisation est requise.

Pendant le traitement, il est nécessaire d'éliminer l'infection (virale ou bactérienne) dans les voies respiratoires supérieures, de réduire et d'éliminer l'œdème des muqueuses, de renforcer le système immunitaire et de restaurer la perméabilité de la trompe d'Eustache:

  1. Pour supprimer l’infection, des antibiotiques à large spectre sont prescrits (ampicilline, amoxicilline, azithromycine, amoxiclav) en cas d’infection bactérienne. Si le virus est l'agent causal de la maladie, prescrire des médicaments antiviraux, antifongiques - si la maladie est causée par des champignons.
  2. La réduction de l'œdème des tissus mous est obtenue en utilisant les agents vasoconstricteurs Otrivin, Nazivin et autres.
  3. Aussi prescrire des antihistaminiques, qui éliminent le gonflement et la composante allergique de la maladie. Ces médicaments comprennent Suprastin, Cetrin, Zyrtec et d’autres.
  4. Les médicaments anti-inflammatoires et antipyrétiques non stéroïdiens (Nurofen, Paracétomol) sont utilisés pour éliminer l’inflammation et réduire la température (si nécessaire).
  5. Des immunostimulants et des vitamines sont prescrits pour renforcer et restaurer l’immunité.

Après traitement médical prescrit physiothérapie et massage, tels que:

  • soufflage (le conduit auditif est rincé avec un dispositif spécial dans l'ORL et irrigué, si nécessaire, avec une solution médicamenteuse)
  • pneumomassage du tympan avec un appareil spécial
  • thérapie magnétique
  • UHF
  • thérapie au laser et autres

Toutes les manipulations et procédures ci-dessus sont effectuées dans le bureau du médecin de la clinique. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour traiter la tubo-otite. Par exemple, si la cause de cette maladie est une adénoïde enflammée, il vaut la peine de la supprimer, selon le témoignage du médecin. Si la cause de la tubotite réside dans la courbure de la cloison nasale, si le médecin recommande une intervention chirurgicale pour la corriger, vous ne devez pas la refuser.

Méthodes traditionnelles de traitement de la tubootite

Nous traitons le jus d'aloe de la tubootite aiguë!

Parfois, il est conseillé d'appliquer les méthodes traditionnelles pour faire face à la maladie. Il est à noter que seuls les remèdes populaires ne sont pas capables de guérir cette maladie, mais peuvent considérablement faciliter l'évolution de la maladie et accélérer le processus de récupération et de réadaptation.

Parmi les méthodes populaires qui peuvent aider à lutter contre la tubo-otite aiguë, nous pouvons inclure la décoction d'herbes médicinales, qui doit être prise plusieurs fois par jour pendant une semaine, ou mettre des tampons mouillés dans les oreilles avec une décoction médicinale:

  • Les bouillons peuvent être fabriqués à partir d'herbes, qui comprennent des fleurs de camomille, des tiges de bleuet, des graines d'anis, de l'herbe de millepertuis, des racines de bardane. Cela vaut la peine de prendre 1 cuillère à soupe d'une telle collection et de préparer un verre d'eau bouillante.
  • Vous pouvez également faire une décoction de la collection, composée de menthe, de millepertuis, de feuilles d’airelles, d’écorce de viorne, de coriandre et de feuilles de bouleau.
  • L'huile de théier peut aider à combattre la tubootite. Mélanger 4 gouttes d'huile dans une cuillère à soupe d'huile végétale (olive ou tournesol). Turundochka, imbibé d'huile, vous pouvez rester dans l'oreille.
  • Aloe est une plante qui aidera à lutter contre la tubootite et la rhinite. Le jus de fruits frais de cette plante est mélangé à parts égales avec de l'eau et instillé dans le nez par 3 à 5 gouttes toutes les 4 heures, ou les turulets trempés seront placés dans l'oreille.

Les recommandations pour la prévention de la tubootite sont les mêmes que pour toutes les maladies infectieuses: durcissement, renforcement de l'immunité, mode de vie sain. Une recommandation est obligatoire pour quiconque ne veut pas faire face à une telle maladie: vous devez vous moucher correctement, à savoir, ouvrir la bouche, souffler une narine et refermer la seconde.

Tubo-otite chez l'adulte et l'enfant: causes, symptômes, traitement

La tubo-otite (du latin tuba-pipe, otus-ear) est un type de maladie oto-rhino-laryngologique dont souffrent souvent les adultes, et en particulier les enfants. Qu'est-ce qui se passe avec cette maladie? Comment traiter la tubootite à différents âges? Comment l'identifier à temps et prévenir le développement de complications? Nous discuterons de ces questions et d’autres dans notre article.

La tubootite, c'est quoi?

La tubootite est souvent appelée eustachite. Ce n'est pas tout à fait correct, car l'Eustachite est une lésion localisée de la trompe d'Eustache et la tubo-otite est une maladie de l'oreille moyenne, qui s'accompagne d'une inflammation de l'audition (trompe d'Eustache). C'est-à-dire que l'otite plus l'Eustachite donne la tubootite. Ils sont étroitement liés les uns aux autres et présentent des symptômes et des méthodes de traitement similaires.

Comment se développe la maladie?

  1. L'infection pénètre par le nez ou la gorge par l'ouverture du tube auditif situé dans le nasopharynx et provoque une inflammation de la membrane muqueuse. Il gonfle, rétrécit la lumière du tuyau. L'Eustachite se développe.
  2. Ainsi, lorsque la trompe d'Eustache pénètre dans la cavité tympanique de l'oreille moyenne, l'infection se propage avec le temps. La muqueuse de l'oreille gonfle, l'exsudat commence à se démarquer (il peut être purulent, séreux ou visqueux).
  3. L'exsudat s'accumule et remplit la cavité tympanique, puis perce le tympan et commence à sortir dans le canal auditif.

Ces processus conduisent à une mauvaise ventilation de l'oreille moyenne, ce qui provoque la chute de la pression nécessaire à la conduite des impulsions sonores. Les sécrétions pathologiques ne peuvent pas être évacuées de la cavité tympanique, car le tube auditif est également obstrué. Tout cela conduit à une déficience auditive et à l'apparition de symptômes caractéristiques.

Dans l'enfance, les organes de l'odorat et de l'audition ne sont pas pleinement développés et la réactivité du corps est faible. Par conséquent, ils sont plus susceptibles de souffrir de tubootite chez les adultes. L'otite moyenne est une autre maladie courante chez les bébés. Vous pouvez lire sur les méthodes de traitement de l'otite chez les enfants dans un autre article.

Tubo-otite: ses causes

Les bactéries ou les virus qui pénètrent dans le nasopharynx dans la trompe d'Eustache deviennent généralement la cause de la tubootite. Cela se produit lors de rhinites, sinusites, pharyngites, maux de gorge et autres affections ORL. Les agents pathogènes des tubo-otites sont le plus souvent causés par des staphylocoques ou des streptocoques, ainsi que par des infections virales respiratoires aiguës, telles que la grippe, l'adénovirus. Chez les enfants, une inflammation de l'oreille peut survenir contre la rougeole, la coqueluche, la diphtérie. Dans de rares cas, des lésions fongiques sont diagnostiquées.

Bien entendu, dans le tube auditif, il existe un système de protection contre la pénétration de corps étrangers, et sa coque produit également un mucus protecteur. Par conséquent, les maladies des voies respiratoires supérieures ne conduisent pas toujours à la tubootite. L'infection est favorisée par plusieurs facteurs, notamment: immunité réduite, structure anormale de la trompe d'Eustache, présence d'affections chroniques, pathologie du nez (polypose, végétations adénoïdes, hypertrophie de la concha).

Au stade de l'inflammation de la trompe d'Eustache, vous pouvez essayer d'empêcher la maladie de se propager à l'oreille moyenne. Comment faire cela, vous pouvez apprendre de l'article "Evstakhiit."

Classification: types et types de tubotite

En fonction de la durée de la maladie, il se produit:

  • tubootite aiguë (dure 1-2 semaines);
  • tubo-otite chronique (dure de 1 mois à un an ou plus).

La forme chronique se développe plus souvent si des récidives répétées de tubo-otite aiguë se sont produites ou si son traitement a été incorrect. L'inflammation chronique est dangereuse car des adhérences du tissu conjonctif peuvent se former sur les parois du tube auditif et de la cavité tympanique. Si la maladie dure pendant des années, des processus atrophiques et nécrotiques commencent (mort tissulaire).

La tubo-otite est divisée en:

  • double face;
  • côté gauche;
  • côté droit.

La tubootite à double face est une lésion simultanée des tubes auditifs droit et gauche et de l'oreille moyenne. C'est plus dur et plus dangereux. Plus souvent, un tel diagnostic est donné aux enfants.

Tubo-otite: symptômes et manifestations des formes aiguës et chroniques de la maladie

Les symptômes de la tubotite chez les enfants et les adultes au stade initial comprennent:

  • altération de l'audition (peut-être une sensation de congestion, de bruit dans l'oreille, certains disent qu'ils gargouillent dans les oreilles ou qu'ils entendent la résonance de leur propre voix);
  • inconfort, pression dans les oreilles.

Les symptômes de la tubootite peuvent être légers jusqu'à ce que l'oreille moyenne soit enflammée. Ensuite, les problèmes d'audition deviennent plus graves et une perte auditive se développe. Une personne peut ressentir une douleur intense, sa température augmente. Après l'apparition de la perforation dans le tympan et du pus, la douleur disparaît. Un trait caractéristique de cette étape est la décharge de l'oreille.

Comment survient la tubootite chez les nourrissons? Ils commencent à toucher l'oreille qui fait mal, en essayant d'appuyer ce côté contre la mère (ou même sur une surface quelconque). L'enfant devient capricieux, mange mal et dort (ou au contraire dort constamment). À cet âge, la température peut monter en flèche.

Les symptômes de la tubotite chronique peuvent être distingués par la présence constante d'écoulement de l'oreille, la récurrence de la douleur et des problèmes d'audition, et l'audition devient de pire en pire avec le temps. Ces symptômes disparaissent (cette période s'appelle la rémission), et après un certain temps, il y a des aggravations.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic de la tubotite consiste en premier lieu en un examen de la cavité nasale et de l'oreille. La première s'appelle la rhinoscopie et la seconde l'otoscopie. Elle est réalisée par un oto-rhino-laryngologiste.

La rhinoscopie postérieure permet d'inspecter le nasopharynx, les extrémités de la concha et l'embouchure de la trompe d'Eustache et d'identifier les causes possibles de son chevauchement. Il est fabriqué à l'aide d'un miroir nasopharyngé, qui est chauffé et injecté au patient par la bouche jusqu'à la profondeur de la gorge, sous la langue.

L'otoscopie fournit des informations sur l'état du conduit auditif et du tympan. Au début de la maladie, elle semble attiré par un trouble de la pression dans la cavité de l'oreille moyenne. Il peut aussi être gonflé, hyperémique. Au stade perforé, la perforation et l'écoulement sont visibles. Grâce à elle, l'ENT pourra inspecter la cavité tympanique.

Tubootite de diagnostic mis sur la base des données d'inspection. Ils peuvent également assigner soufflé sur Polittser. Il s'agit d'une procédure au cours de laquelle un ballon en caoutchouc est utilisé avec de l'air. Dans une narine insérez la pointe du cylindre, la deuxième narine est serrée. Le médecin appuie sur le ballon et l'air entre dans le nez. À partir des sons entendus lors du souffle, il détermine le degré de perméabilité du tube auditif. Si, au cours de la procédure, vous observez le tympan à travers l’otoscope, vous pouvez déterminer sa mobilité.

Vous aurez également besoin de passer des tests sanguins généraux, d'urine et, s'il y a un écoulement d'oreille, un frottis pour déterminer l'agent causal. En outre, des tests audio (tests auditifs), des rayons X ou une tomodensitométrie peuvent être utilisés pour diagnostiquer une tubotite.

Traitement de la tubo-otite

Pour le traitement de la tubotite chez les enfants et les adultes, vous avez besoin de:

  • détruire l'infection;
  • enlever l'enflure et l'inflammation;
  • nettoyer l'oreille moyenne et le tube auditif, rétablir leur perméabilité.

Les méthodes de traitement de la tubo-otite sont similaires aux méthodes de traitement de l'otite, à la seule nécessité supplémentaire d'agir sur le tube auditif.

Pour cela, les médecins prescrivent:

  • antibiotiques, antiviraux ou antimycotiques. Les antibiotiques pour la tubootite aident à faire face à une infection bactérienne de l'intérieur et à réduire l'inflammation. Si la maladie est facile, il est fort probable que vous n'en aurez pas besoin et que vous pourrez guérir par des méthodes plus douces. Par exemple, des gouttes auriculaires contenant des antibiotiques ou des médicaments homéopathiques sont vendus. Ils sont plus sûrs et ne nuisent pas au corps. Il existe également des gouttes antifongiques (antimycotiques). Ils sont prescrits si la tubo-otite est causée par la microflore fongique. Et dans le cas du SRAS, des médicaments antiviraux seront nécessaires (Arbidol, Laferobion, Anaferon);
  • médicaments anti-inflammatoires. Les ORL prescrivent des anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, Analgin) ou des gouttes avec corticostéroïdes. En cas de tubootite, il est important d’agir non seulement par les oreilles, mais aussi par le nez. Vous aurez donc besoin de gouttes auriculaires et nasales. Vous trouverez une liste des médicaments contre la tubootite dans le tableau ci-dessous.
  • physiothérapie. Lorsque la tubootite prescrit réchauffer UHF, UV, électrophorèse, Solux. Ces procédures visent à améliorer la circulation sanguine et la circulation lymphatique, ce qui a un effet positif sur le processus de guérison. Les procédures physiologiques aident à soulager la douleur, l'inflammation et l'enflure, à rétablir la respiration nasale;
  • soufflage et cathétérisme du tube auditif. Le soufflage, utilisé pour le diagnostic de la tubotite, a également un effet thérapeutique. Pendant la purge, il est possible de dégager le fluide et le pus de la cavité du tube auditif. Si elle est fortement encrassée, de telles procédures peuvent être inefficaces. Ensuite, utilisez le cathétérisme (lavage avec un cathéter, qui est inséré à travers la narine directement dans la bouche de la trompe d'Eustache). La cavité pré-nasale est nettoyée, gouttes vasoconstrictrices instillées et anesthésiée. Des antibiotiques et des solutions antiseptiques sont administrés par le cathéter, agissant directement sur le site de l’inflammation;
  • laver les oreilles et le nez. Les oreilles doivent être rincées, s'il y a une décharge, et le nez - avec un rhume. Pour ce faire, utilisez des solutions antiseptiques. Ils sont versés dans le nez ou l'oreille avec une seringue, une pipette ou une poire. La pression ne doit pas être excessivement forte. Pour les oreilles, mettez 3% de peroxyde d’hydrogène dilué avec de l’eau, de la furaciline, de l’alcool borique. Vous pouvez en apprendre plus sur le lavage des oreilles en lisant l'article sur l'otite. Pour la désinfection du nez avec une solution saline, chlorhexidine, peroxyde d’hydrogène, Miramistin. La pharmacie vend également des dispositifs spéciaux pour le lavage. Vous trouverez leurs noms dans le tableau avec des médicaments;
  • gouttes vasoconstrictrices. Ils aident à éliminer le gonflement de la muqueuse nasale et à réduire la quantité de mucus. De nombreux médicaments peuvent être utilisés pour traiter l'inflammation du tube auditif: Nazol, Nazolin, Galazolin, Sanorin, For Nose, etc.

Si le patient s'inquiète d'une douleur intense, prescrire des analgésiques. Ceux-ci peuvent être des comprimés (par exemple, Ketanov, Ketonal) ou des gouttes auriculaires. Les gouttes ne peuvent être utilisées que dans la phase de pré-formation!

Le traitement de la tubotite chronique est effectué dans un complexe, en utilisant toutes les méthodes. Cela peut prendre beaucoup de temps. Vous devrez peut-être répéter le cours plusieurs fois. Dans ce cas, si l'inflammation du tube auditif s'accompagne de phénomènes atrophiques et que des cicatrices se forment dans les oreilles, elles ont recours à un débridement chirurgical de la cavité de l'oreille moyenne, suivi d'une plastie des fragments enlevés et de la fermeture de la perforation du tympan.

Antibiotiques utilisés pour la tubootite chez les adultes:

  • Azithromycine. La composition comprend un antibiotique macrolides - azalide. Disponible en comprimés et sirop;
  • Amoxicilline. Ceci est un antibiotique qui fait référence à la pénicilline. Il existe des comprimés et des suspensions pour injection d’amoxicilline;
  • Céfuroxime. Céphalosporine, antibiotique de deuxième génération. Il est utilisé dans les cas graves, car il est plus puissant.
  • Comprimés Flemoxin Solutab. Contient du trihydrate d'amoxicilline semi-synthétique;
  • Ceftriaxone. Il s’agit d’un antibiotique de type céphalosporine de troisième génération doté d’un puissant effet antibactérien. Il est administré par voie intramusculaire ou intraveineuse.

Convient aux enfants:

  • Augmentin, Amoxiclav, combine l'amoxicilline et l'acide clavulanique, augmentant ainsi le spectre de l'action antibactérienne. Les enfants jusqu’à un an sont utilisés sous forme de gouttes, d’un an à 12 ans - sous forme de suspensions pour administration orale;
  • Sumamed (comprimés ou suspensions d'azithromycine pour la préparation de sirop).

C'est important! Assurez-vous de consulter un oto-rhino-laryngologiste, qui vous dira comment traiter une tubootite dans votre cas, car les situations peuvent être différentes et le même schéma ne peut pas être appliqué à différentes personnes.

Tubootite

L'audition est l'une de ces fonctions qui permet à une personne de recevoir des informations sur le monde. En plus de la vue, l'audition est le mécanisme de recherche et de connaissance le plus important du monde environnant. L'oreille humaine est un organe complexe, sa physiologie et sa structure sont destinées à la perception des ondes sonores dans la gamme de 16 Hz à 22 kHz.

Le mécanisme de perception du son par l'oreille humaine peut être divisé en deux parties:

  • mécanique - conduit auditif, oreillette, osselets auditifs, tympans;
  • électricien - le centre auditif du cortex cérébral, le nerf auditif.

À travers le canal auditif, le son entre dans le tympan, après quoi il est amplifié plusieurs fois à l'aide d'osselets auditifs et dans la cochlée du son interne, le son de l'air vibre en une oscillation liquide et est transformé en un signal électrique à l'aide de cellules nerveuses spéciales. Pour que l'oreille fonctionne pleinement, il est nécessaire de coordonner le travail de tous les composants de l'oreille humaine.

Qu'est-ce que la tubootite?

Tubo-otite - inflammation catarrhale de la membrane muqueuse de l'oreille interne, qui se développe à la suite d'un dysfonctionnement du tube auditif.

Les osselets auditifs sont situés dans la cavité respiratoire (oreille moyenne) dans l'épaisseur même de l'os temporal et, pour leur fonctionnement optimal, la pression dans l'oreille moyenne doit être la même que dans l'environnement. Pour que cela se produise, la cavité aérodynamique doit communiquer avec l'environnement, ce qui se produit à l'aide d'une éducation spéciale - tuba auditiva (tube auditif). Le tube auditif débouche dans le nasopharynx et, chez l'adulte, mesure 3,5 cm de long et 2 cm chez le nouveau-né.En cas de dysfonctionnement du tube auditif, il se produit une maladie appelée tubo-otite (Eustachite).

De nombreux autres noms sont également utilisés pour définir cette maladie: tubotimpanit, salpingotite, otite moyenne catarrhale (aiguë ou chronique).

Causes de la tubootite

La cause principale de la tubootite devient un processus infectieux à l’embouchure du tuyau. L'infection entre dans le tube de la cavité nasale. Ainsi, la rhinite aiguë peut entraîner un œdème de la muqueuse nasale, y compris dans la bouche des tubes auditifs, entraînant une obstruction du tube auditif. L'obstruction du tube rend à son tour impossible l'égalisation de la pression dans la cavité tympanique, ce qui entraîne une violation de la mobilité des osselets auditifs et un signe tel qu'une congestion de l'oreille.

Souvent, lorsqu'un souffle froid ou fort du mucus pénètre dans la bouche du tube auditif, ce qui est la cause de la tubootite. Par conséquent, en cas de sinusite aiguë et de rhinite, il est important de se moucher correctement. Lorsque vous vous mouchez, vous devez ouvrir la bouche et pincer la moitié du nez.

Il arrive que la cause de la tubotite devienne un dysfonctionnement persistant du tube auditif dans la rhinite vasomotrice. Dans ce cas, la tubo-otite peut être appelée complication de la rhinite vasomotrice. Une telle tubootite est difficile à traiter et se caractérise par la formation d'un œdème persistant dans l'extrémité postérieure des coques auditives inférieures avec propagation à la bouche du tube auditif. Dans ce cas, le traitement de la tubotite doit être associé au traitement de la rhinite vasomotrice.

Chez les enfants, la tubootite est souvent de nature bilatérale. À l'âge adulte, on observe plus souvent une tubo-otite du côté douloureux.

Symptômes de la tubootite

Les principaux symptômes de la tubootite sont une diminution de l'audition, une sensation de congestion, un bruit périodique dans l'oreille. Parfois, il y a autophonie, lorsqu'une personne entend un écho de sa propre voix dans l'oreille douloureuse. Des plaintes similaires sont caractéristiques des infections respiratoires aiguës. Une congestion de l'oreille peut survenir lors de variations de la pression atmosphérique (par exemple, lors d'un vol en avion). En cas de tuboïte, la douleur dans l’oreille peut être intense ou insignifiante et l’état général du patient en souffre un peu.

Lors de la réalisation d'une otoscopie chez le patient, on observe un symptôme de tuboobite, tel qu'une rétraction de la membrane tympanique. L'activité auditive est modérément réduite (de 20 à 30 dB). En outre, les symptômes de la tubootite incluent les plaintes des patients concernant l'amélioration de l'audition après un bâillement ou une déglutition de la salive. Cela résulte de l'ouverture temporaire de la lumière du tube auditif.

Chez les enfants, la tubo-otite s'accompagne d'une élévation de la température pouvant aller jusqu'à 38 degrés ou plus. Il y a de la fièvre, une sensation de congestion dans l'oreille, du bruit dans l'oreille et une déficience auditive. La douleur en même temps peut apparaître à la fois et après un certain temps. Vu de l'oreille avec une tubootite chez les enfants une rougeur et un gonflement visibles de l'oreille. Des bulles apparaissent souvent à la surface du conduit auditif.

Complications de la tubotite

La tubootite évolue souvent lentement et s'accompagne de symptômes bénins, de sorte que les patients ne sont pas enclins à consulter immédiatement un médecin. Naturellement, la détection et le traitement tardifs de la tubo-otite peuvent entraîner diverses complications, à savoir: un dysfonctionnement persistant du tube auditif, lorsque la pression négative se forme dans l'oreille et que l'exsudat commence à s'accumuler. À son tour, cela provoque l'apparition d'adhérences entre les osselets auditifs, il existe une perte auditive persistante.

Si la pression négative est présente dans la cavité de l'oreille moyenne pendant une longue période, la cochlée est irritée, ce qui entraîne des modifications dégénératives du nerf auditif, entraînant une perte d'audition neuro-sensorielle. En outre, la suppuration de l'exsudat peut survenir à tout moment, ce qui entraîne une otite moyenne aiguë, qui entraîne également de terribles complications.

Traitement de la tubotite

Tout d'abord, le traitement de la tubotite doit viser à éliminer les facteurs contribuant à l'obstruction du tube auditif. Afin de réduire l'œdème de la membrane muqueuse dans l'oreille, on prescrit au patient des gouttes nasales vasoconstricteurs: sanorine, naftizine, nazivine, tezine et autres, ainsi que des antihistaminiques (hissinal, suprastine, claritine, etc.).

Afin d'empêcher le mucus infectieux de pénétrer par le tube auditif du nasopharynx dans la cavité tympanique, le patient doit apprendre à se moucher correctement, il peut également prescrire le soufflage des tubes auditifs selon Politzer. Le cathétérisme du tube auditif est un bon effet thérapeutique, effectué après l'anémisation de la bouche pharyngée. Une paire de gouttes de solution d'adrénaline à 0,1% ou de suspension d'hydrocortisone est injectée par le cathéter dans le tube auditif.

Dans le traitement de la tubotite, un certain nombre de mesures physiothérapeutiques sont également prescrites: traitement au laser dans la région de la bouche du tube auditif, UHF au nez, UVR, pneumomassage du tympan.

Avec un traitement adéquat et rapide, la tubo-otite aiguë est guérie en quelques jours. L’efficacité du traitement de la tubotite chronique dépend de l’élimination en temps utile des pathologies du nasopharynx, des sinus paranasaux et de la cavité nasale, qui sont à l’origine constante de la maladie.

La tubo-otite - qu'est-ce que c'est, symptômes et diagnostic, traitement et prévention

Parmi les maladies otolaryngologiques, on rencontre souvent une tubo-otite unilatérale ou double face - de quel type de maladie il s'agit et comment la traiter à la maison, beaucoup s'intéressent à ceux qui ressentent ses symptômes caractéristiques. La pathologie est souvent appelée aussi Eustachite, mais cette pathologie est une lésion localisée de la trompe d'Eustache. Tuboitis est une maladie de l'oreille moyenne. Cela n'affecte pas que la trompe d'Eustache. La tubo-otite est une combinaison d'otite et d'eustachite. Les maux sont étroitement liés dans les symptômes et les méthodes de traitement.

Quelle est la tubootite

C'est le nom d'une maladie caractérisée par une inflammation catarrhale de la membrane muqueuse de l'oreille interne, dont une cause fréquente est le dysfonctionnement du tube auditif. Souvent, le terme "tubo-otite" est remplacé par "Eustachite". Cette maladie a plusieurs codes CIM-10:

  • H68 "Inflammation et blocage de la trompe d'Eustache";
  • H69 "Autres maladies de la trompe d'Eustache".

Le développement de la maladie commence par une infection par le nez ou la gorge de la trompe d'Eustache. Son trou est dans le nasopharynx. L'infection provoque une inflammation de la membrane muqueuse, qui entraîne son gonflement. En conséquence, la lumière du tube se rétrécit, ce qui conduit à une eustachite. Développement ultérieur de la maladie:

  1. Le tube pénètre dans l'oreille moyenne et l'inflammation se transmet progressivement à lui. Un œdème muqueux apparaît également.
  2. En raison de l'inflammation, l'exsudat commence à sécréter - gluant, purulent ou séreux.
  3. Il s'accumule, remplit le tympan, puis perce la membrane et pénètre dans le conduit auditif.

La conséquence de ces processus est une violation de la ventilation de l'oreille moyenne et de la perte de charge qui assure la conduction des impulsions sonores. Bien que l'exsudat ne puisse pas sortir à cause du tube auditif bloqué. C'est la principale cause de perte d'audition. La tubo-otite affecte souvent les enfants, leurs organes de l'audition et de l'odorat n'étant pas complètement développés.

Raisons

Les principales causes de la tubootite sont les virus et les bactéries qui pénètrent dans la trompe d'Eustache par le nasopharynx. Ce processus est caractéristique de l'angine, de la sinusite, de la rhinite aiguë ou chronique, de la pharyngite et d'autres maladies ORL. Parmi les bactéries, les staphylocoques et les streptocoques sont à l'origine de la tubootite. Parmi les virus, la maladie provoque la grippe ou l'adénovirus. Autres causes de développement de la tubotite:

  • coqueluche
  • la diphtérie;
  • la rougeole;
  • lésions fongiques;
  • inflammation des végétations adénoïdes;
  • hypertrophie du cornet;
  • les polypes;
  • réaction allergique à la prise de certains médicaments;
  • récidive de l'amygdalite chronique;
  • la scarlatine;
  • pharyngite bactérienne.

Modèles d'écoulement

La classification principale de la tubo-otite la divise en espèces en fonction de la nature du flux. Selon ce critère, deux formes de la maladie sont décrites:

  1. Épicé Ce type dure environ 1-2 semaines. La tubo-otite aiguë se caractérise par des symptômes plus prononcés. Un traitement adéquat permet d’arrêter les signes de pathologie en quelques jours seulement.
  2. Chronique. La durée de ce formulaire est de 1 mois à un an ou plus. Il se développe en raison du manque de traitement de la forme aiguë, qui devient chronique. Les symptômes de la maladie sont moins prononcés ici et la pathologie elle-même se caractérise par un changement des périodes de rémission et de rechute.

Emplacement

L'inflammation peut affecter une oreille aussi bien que les deux. Dans le premier cas, une tubo-otite unilatérale est diagnostiquée. Ca ne va pas si fort, ça peut être à droite et à gauche. La tubootite bilatérale aiguë est un diagnostic qui est plus souvent posé aux enfants. La maladie affecte immédiatement les tubes auditifs droit et gauche. Pour cette raison, la tubo-otite bilatérale est considérée comme plus dangereuse, en particulier chez les patients plus jeunes. Chez les adultes, c'est moins fréquent. On leur diagnostique souvent une tubootite droite ou gauche. La cause principale est un système immunitaire affaibli.

Les symptômes

Pour la tubotite aiguë et chronique, certains symptômes sont caractéristiques. Les signes généraux de la maladie peuvent être faibles jusqu'à ce que l'inflammation atteigne l'oreille moyenne. Après cela, les symptômes deviennent plus graves, même à une perte auditive. Parmi les symptômes communs aux deux formes de la maladie figurent les suivants:

  • perte auditive;
  • se sentir bouché dans les oreilles;
  • l'autophonie, lorsqu'une personne entend un écho de sa propre voix;
  • bruit périodique dans l'oreille;
  • fatigue accrue;
  • des nausées;
  • maux de tête;
  • sensation de lourdeur d'une part, selon qu'il s'agit d'une tubo-otite droite ou gauche;
  • la sensation que du liquide coule dans l'oreille lorsque la tête est inclinée ou tournée.

Tubootite aiguë

Cette forme de tubo-otite se distingue par un état de santé stable. La température ne monte pas toujours, reste souvent dans les limites normales. L'augmentation de la douleur est rarement ressentie. Les principaux symptômes de la forme aiguë de tubotite sont les suivants:

  • sensation de fluide auriculaire irisé;
  • congestion dans une ou les deux oreilles;
  • lourdeur dans la tête par l'oreille du patient;
  • résonance dans l'oreille de votre propre voix;
  • les acouphènes;
  • perte auditive due aux sons de basse fréquence.

Tubootite chronique

Si la forme aiguë survient à la suite d'une infection, la forme chronique en est la conséquence en l'absence de traitement ou de rechutes fréquentes. En raison de la violation de la perméabilité de la trompe d'Eustache, ses parois s'agglutinent et les symptômes de la tubo-otite deviennent permanents. Les principales caractéristiques de ce formulaire sont les suivantes:

  • réduction constante de la lumière de la trompe d'Eustache;
  • rougeur partielle de la membrane muqueuse;
  • déficience auditive;
  • perte auditive nature persistante;
  • atrophie, sclérose muqueuse;
  • sensation de pression et pression dans l'oreille;
  • zones hyperémiques sur la muqueuse.

Tubootite bilatérale chez les enfants

La tendance des enfants à la tuberculose bilatérale est due au fait que leur conduit auditif est plus court et plus lisse que celui d'un adulte. De ce fait, les bactéries et les virus pénètrent très facilement dans l'oreille moyenne. Chez les enfants, la maladie est souvent accompagnée de frissons, de fièvre et de douleurs aiguës aux oreilles. Les autres symptômes caractéristiques de la tubotite bilatérale sont:

  • perte auditive;
  • nombreuses vésicules dans le conduit auditif externe;
  • fissure dans les oreilles;
  • hyperémie et œdème de l'auricule;
  • l'ouïe n'est rétablie qu'en avalant de la salive, en toussant ou en éternuant.

Les bébés de sein se touchent constamment au-dessus de l'oreille qui les dérange. Les enfants essaient de l'appuyer contre sa mère ou sur n'importe quelle surface. En raison de la douleur et de l'inconfort, l'enfant devient de mauvaise humeur et agité. Il ne peut pas dormir, manger ou refuser complètement de manger. Chez les bébés atteints de tubootite, la fièvre peut augmenter. En forme chronique, ils ont une décharge de l'oreille. Dans ce contexte, l'enfant n'entend pas bien. Ces signes peuvent disparaître et réapparaître.

Complications de la maladie

Les principales conséquences de la tubotite sont la perte d'audition et la surdité. Le risque de leur développement est plus élevé dans le cas de la forme chronique de la maladie. C'est la plus dangereuse, donc la pathologie doit être traitée dès les premiers signes. Autres complications possibles:

  • problèmes avec l'appareil vestibulaire;
  • infection de l'oreille de l'intérieur du crâne;
  • méningite;
  • dysfonctionnement du tympan;
  • otite moyenne purulente;
  • perte auditive neurosensorielle;
  • un abcès;
  • la septicémie.

Diagnostics

L'otolaryngologue sera le premier à diagnostiquer la maladie en examinant la cavité nasale et les oreilles du patient. Ce sont des procédures de rhinoscopie et d'otoscopie. Ils aident à inspecter la muqueuse nasale, la bouche de la trompe d'Eustache, les extrémités de la concha. En conséquence, vous pouvez identifier la cause du rétrécissement de la lumière. La rhinoscopie est réalisée à l'aide d'un spéculum spécial nasopharyngé.

L'otoscopie est une procédure qui examine l'état du conduit auditif et du tympan. Avec le développement de l'Eustachite, on observe un œdème et une hyperémie des muqueuses. Si la maladie s'est infiltrée dans la phase perforée, l'écoulement du tympan et la perforation deviennent visibles. Autres méthodes de diagnostic de la pathologie:

  • soufflant sur les oreilles selon Politzer - une procédure dans laquelle la pointe d'un ballon est insérée dans une narine et la seconde est pincée, après quoi de l'air est introduit pour vérifier la perméabilité du tube auditif;
  • numération globulaire complète;
  • analyse d'urine;
  • écouvillon d'oreille pour;
  • tests audio - études d'audition;
  • radiographie;
  • tomographie par ordinateur.

Traitement de la tubotite

Un traitement complexe est prescrit contre cette maladie, qui vise à supprimer l’infection dans les voies respiratoires supérieures, à réduire les signes d’inflammation et à rétablir la perméabilité normale du tube auditif. Le traitement de la tubootite chez l'adulte est presque identique à celui choisi chez l'enfant. Les médicaments sont prescrits avec plus d'attention aux petits patients, car beaucoup d'entre eux ont des restrictions d'âge. En général, le schéma thérapeutique peut être affiché comme suit:

  1. L'élimination de l'agent pathogène. Si la bactérie est à l'origine de la pathologie, il convient de la traiter avec des médicaments antibactériens. Les inflammations purulentes peuvent supprimer les antibiotiques macrolides et pénicillines.
  2. Enlèvement de la douleur. Elle est réalisée à l'aide de la nomination d'analgésiques.
  3. Élimination des allergies. Si la maladie est de nature allergique, ses symptômes sont supprimés à l'aide d'antihistaminiques.
  4. Purger le tube auditif. Cette méthode permet de restaurer sa perméabilité.
  5. Cathétérisme de la trompe d'Eustache. Elle est réalisée à l'aide de cathéters insérés dans la cavité de l'oreille moyenne. À travers eux, des médicaments, tels que l'adrénaline ou l'hydrocortisone, qui améliore la perméabilité du tuyau, y vont.

Sur le fond du traitement médical, des procédures physiothérapeutiques peuvent être prescrites, ce qui accélère la récupération. Leur liste comprend:

  • réchauffer la chaleur sèche;
  • massage du tympan;
  • irradiation locale ultraviolette;
  • traitement au laser dans la bouche de la trompe d'Eustache;
  • l'exposition aux courants haute fréquence de l'oreille moyenne.

Médicaments

Les médicaments constituent le traitement principal de la tubo-otite. En fonction des symptômes chez un patient particulier, des médicaments appartenant à différents groupes peuvent être prescrits, notamment:

  1. Antihistaminique. Ces fonds sont pris oralement. Cette catégorie comprend des médicaments tels que le Suprastin, le Diazolin, le Loratadin et le Cetrin.
  2. Antibiotiques. Efficace dans le cas de la nature bactérienne de l’Eustachite. Le médecin peut vous prescrire Azithromycine ou Amoxiclav et certains antibiotiques sulfanilamides.
  3. Vasoconstricteur local. Cela comprend des gouttes et des pulvérisations pour la cavité nasale, telles que Otrivin, Sanorin, Tizin, Galazolin.
  4. Vitamines et immunomodulateurs. Imunorix, Bronhoimunal, Polyoxidonium aident à augmenter les propriétés protectrices du corps.

Antihistaminiques

Dans les cas d'eustachite allergique, les antihistaminiques constituent la base du traitement. Ils soulagent le gonflement et la rougeur des muqueuses. Les médicaments antiallergiques suivants peuvent être prescrits:

  1. Tsetrin. Disponible sous forme de comprimés et de sirop. L'avantage de ce dernier dans la possibilité d'utilisation chez les enfants de plus de 2 ans. Les deux formes de médicaments ont des effets antiprurigineux et anti-exsudatif. L'inconvénient est les effets secondaires possibles.
  2. Loratadine. Cet agent antiallergique 2 générations. Basé sur la même substance. Également disponible en deux formes: les pilules et le sirop, qui est autorisé à partir de 2 ans. De plus, ce médicament est valable 8 à 12 heures après l’application. Il est à noter que la Loratadine a plus de contre-indications par rapport à Cetrin.

Médicaments antibactériens

Le traitement antibactérien est efficace contre l’Eustachite causée par une bactérie. Il peut s’agir non seulement de comprimés pour administration orale, mais également de gouttes pour usage topique et d’injections pour administration intramusculaire. Vous ne pouvez pas auto-prescrire des antibiotiques, car chaque médicament n’est efficace que contre certaines bactéries. Ceci ne peut être déterminé que par le médecin après avoir pris un coton-tige. Parmi les antibiotiques souvent prescrits:

  1. Amoxicilline. Le composant principal est la substance du même nom. Plus - un grand nombre de formes de libération du médicament. Suspension autorisée pour les enfants de moins de 5 ans. Il existe également des comprimés, des capsules et des granulés. Toutes les formes de libération ont un large spectre d’activités vis-à-vis des bactéries à Gram positif aérobies. L'inconvénient est un grand nombre de réactions indésirables.
  2. Cefazolin. C'est un antibiotique pour les injections intramusculaires et intraveineuses. Utilisé dans les cas plus graves. La liste des effets secondaires est beaucoup plus petite que celle d’autres antibiotiques similaires. Plus est la vitesse de la drogue et la possibilité de son utilisation chez les enfants âgés de plus d'un mois. L'inconvénient - l'outil est vendu uniquement sur ordonnance.

Gouttes auriculaires avec Eustachite

Des antibiotiques pour l’Eustachite peuvent également être prescrits sous forme de gouttes. Ils sont destinés à un usage topique à la maison. En utilisant directement dans la lésion augmente l'efficacité du traitement. Les baisses efficaces contre cette maladie sont les suivantes:

  1. Otofa La base des gouttes est la rifamycine sodique - une substance qui empêche le développement de bactéries. De plus, le médicament a une faible absorption systémique. De plus, cela n’entraîne pratiquement pas d’effets indésirables. Ces gouttes dans la tubootite peuvent également être utilisées pour traiter les enfants.
  2. Normaks. Gouttes à base de norfloxacine. Cette substance présente une action antimicrobienne contre les bactéries aérobies à Gram positif et négatif. Minus - vous ne pouvez pas utiliser l'âge de 12 ans et la grossesse. Avantage - dans les cas graves, les gouttes peuvent être utilisées toutes les 3 heures jusqu'à l'amélioration de l'état.

Traitement alcoolique borique

Cette méthode est souvent appelée médecine traditionnelle. L’alcool borique est vendu dans toutes les pharmacies. L'outil entre dans la catégorie du budget. Sa propriété principale est un effet bactéricide. Le traitement à domicile des eustachites à l’alcool borique est effectué comme suit:

  • s'allonger du côté opposé à l'oreille malade;
  • maintenez la bouteille d'alcool dans vos mains pendant quelques minutes pour la réchauffer;
  • recueillir davantage 3-4 gouttes de liquide dans la pipette;
  • les égoutter dans le conduit auditif;
  • s'allonger pendant 10 minutes;
  • à la fin de la procédure, fermez le conduit auditif avec un coton-tige;
  • Répétez la procédure 2 ou 3 fois par jour jusqu'à soulagement.

Prévention

L'objectif principal de la prévention est de réduire la charge sur les oreillettes. Si vous êtes sujet aux maladies de l’oreille, vous ne devez pas plonger sous l’eau, faire de l’alpinisme ni utiliser le transport aérien. Pour prévenir le développement de l'Eustachite, il est nécessaire de traiter les infections virales et bactériennes à temps. Autres mesures de prévention des maladies:

  • renforcer le système immunitaire;
  • mange bien;
  • porter un chapeau pendant la saison froide;
  • durcir le corps;
  • éviter l'hypothermie, les courants d'air;
  • dès les premiers symptômes de congestion auriculaire, consultez un médecin;
  • Mouchez-vous correctement lorsque vous avez un rhume - en tenant d'abord l'une des narines, puis l'autre, sans faire aucun effort;
  • éviter les blessures au nez, à la tête et aux oreilles;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • en cas de maladie allergique ou respiratoire, utiliser des médicaments vasoconstricteurs.

Tubo-otite et ses formes

Tubo-otite - inflammation aiguë ou chronique de la trompe auditive (Eustache) et de la cavité tympanique.
Parfois, la tubo-otite est appelée eustachite. Mais, pour être précis, l'eustachite est une inflammation du tube auditif, accompagnée de sa constriction et d'une altération de la perméabilité à l'air. L'inflammation se propage rapidement à l'oreille moyenne, provoquant une otite.

Par conséquent, l'inflammation qui se produit simultanément dans l'oreille moyenne et dans le tube auditif est appelée tubo-otite ou salpingite, et l'eustachite est souvent considérée comme son stade initial. Traitement du complexe de la tubotite visant à soulager les processus inflammatoires dans le conduit auditif et dans l'oreille moyenne.

Raisons

Le tube auditif, constitué de tissus osseux et cartilagineux et tapissé de muqueuse, relie le nasopharynx à l'oreille moyenne. En conséquence, lorsqu'un foyer infectieux est localisé dans les voies respiratoires supérieures, des microorganismes pathogènes pénètrent facilement dans le tube auditif, puis dans la cavité tympanique.

Les causes les plus courantes de tubotite sont:

  • maladies des voies respiratoires supérieures sous forme aiguë et chronique - rhinite, pharyngite, amygdalite (les agents responsables sont plus souvent des bactéries - pneumocoques, streptocoques, staphylocoques);
  • gonflement des muqueuses causé par des allergies (la tubo-otite peut être une conséquence de la rhinite allergique);
  • chevauchement mécanique de la bouche nasopharyngée avec des anomalies structurelles (végétations adénoïdes, polypes, tumeurs, hypertrophie de la concha nasale inférieure, déformation de la cloison nasale).

La tubootite chez l'adulte survient moins fréquemment après:

  • tamponnement des voies nasales;
  • procédures dentaires provoquant une salivation accrue;
  • barotraumatisme dû à un changement brutal de la pression atmosphérique.

Les symptômes

Le patient présente généralement les symptômes de tubotite suivants:

  • congestion dans une oreille (tubootite gauche ou droite) ou dans les deux oreilles (inflammation bilatérale);
  • les acouphènes;
  • sensation de lourdeur dans la tête;
  • autophonie (écho de votre propre voix dans l'oreille affectée);
  • une sensation de transfusion de liquide à l'intérieur de l'oreille (surtout lors du déplacement de la tête)
  • déficience auditive.

Avec la tubootite, la douleur ne se produit pas, la température ne monte pas, le bien-être général du patient ne se détériore pas.

Formes de la maladie

De par la nature des processus inflammatoires, la tubo-otite (code selon la CIM 10 - H68) est aiguë et chronique. L'inflammation aiguë est accompagnée des symptômes énumérés ci-dessus. Avec un traitement opportun et approprié de l'inflammation peut cesser dans quelques jours.

Si la perméabilité du tube auditif n'est pas rétablie, le liquide stagne dans la cavité de l'oreille moyenne et devient un environnement favorable au développement de bactéries. En conséquence, l'otite exsudative devient une inflammation purulente, qui est beaucoup plus difficile à traiter. Le traitement inopportun ou incorrect d’un processus aigu contribue à sa transition vers la forme chronique.

Les otites moyennes purulentes toubotanales chroniques, dans lesquelles les processus purulents se poursuivent pendant plus de 2 à 3 semaines, sont particulièrement dangereuses. L'inflammation est accompagnée de fièvre, l'apparition de saignements de l'oreille, des vertiges, peut entraîner une infection du tissu osseux du crâne, du cerveau.

Diagnostics

Le diagnostic de la tubootite aiguë oto-rhino-laryngologiste repose sur l'inspection visuelle (otoscopie) et l'analyse des plaintes des patients. Une audiométrie est également réalisée, ce qui permet de détecter une déficience auditive et une tympanométrie, qui détermine la mobilité du tympan.

Le processus chronique pendant les périodes d'exacerbation est accompagné de manifestations cliniques similaires. Au stade de la rémission, il est possible de détecter une tubo-otite chronique uniquement par examen visuel. Les symptômes suivants sont diagnostiqués:

  • succion et déformation du tympan;
  • rougeur de la membrane muqueuse du tube auditif (ses sections individuelles);
  • rétrécissement de la lumière du tube auditif.

La perte auditive irréversible est un autre signe clair de tubotite chronique.

Avec la tubootite, la congestion de l'oreille disparaît de temps en temps et l'audition s'améliore en avalant ou en bâillant.

Traitement médicamenteux

Le traitement de la tubootite est effectué de manière exhaustive, comprend:

  • suppression de l'infection dans les voies respiratoires supérieures;
  • réduction de l'inflammation et du gonflement;
  • restauration de la perméabilité du tube auditif;
  • renforcement de l'immunité.

Pour lutter contre les agents pathogènes prescrits à usage interne (comprimés, gélules, suspensions, dans les cas graves, injections):

  • antibiotiques (Amoksiklav, Azithromycine) et sulfamides - pour les infections bactériennes;
  • médicaments antiviraux - dans le cas de la nature virale de l'inflammation;
  • médicaments antifongiques - pour le traitement de l'inflammation causée par des champignons.

Éliminer les poches de mucus aide:

  • l'utilisation de gouttes et de sprays nasaux vasoconstricteurs (Sanorin, Galazolin, Tizin, Otrivin);
  • l'introduction d'adrénaline dans le tube auditif, suspension d'hydrocortisone (réalisée par cathétérisme);
  • ingestion d'antihistaminiques (Cetrin, Suprastin).

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent également être utilisés pour réduire les processus inflammatoires, et des immunostimulants et des complexes de vitamines et de minéraux sont prescrits pour renforcer le système immunitaire.

En cas de nature allergique de la tubotite, il faut d'abord traiter l'allergie. Dans ce cas, un traitement de désensibilisation est effectué, des antihistaminiques sont prescrits.

Le traitement de la maladie chez les adultes est effectué à la maison. Pour rétablir la perméabilité et les fonctions du tube auditif, le médecin peut également prescrire des procédures:

  • souffler le tube auditif, le laver et l'irriguer avec des médicaments;
  • pneumomassage matériel (effet de pression variable sur le tympan);
  • physiothérapie (thérapie magnétique, UHF, irradiation ultraviolette, courants pulsés, thérapie au laser).

Les procédures sont effectuées par un oto-rhino-laryngologiste dans les conditions d'une polyclinique. En plus d’être à la maison, les manipulations suivantes peuvent être effectuées:

  • pression périodique sur le processus cartilagineux de l'auricule - un léger effet de pneumomassage est créé;
  • l'expiration de l'air par le nez avec les voies nasales pincées avec les doigts - la pression de l'air venant de l'intérieur contribue à l'ouverture du tube auditif;
  • faire des mouvements qui imitent le bâillement.

Traitement chirurgical

Si la maladie est provoquée par des anomalies structurelles, un traitement chirurgical de la pathologie correspondante est réalisé - élimination des végétations adénoïdes, des polypes, une correction de la forme du septum nasal, etc. Un traitement chirurgical peut également être prescrit si le traitement médicamenteux de la tubo-otite n’est pas efficace.

Remèdes populaires

La tubootite curative, utilisant uniquement des remèdes populaires, ne réussira pas. Toutefois, la cueillette de plantes médicinales aidera à atténuer les symptômes désagréables et à accélérer le rétablissement. Les infusions à base de plantes sont prises oralement plusieurs fois par jour et sont utilisées par voie topique - elles sont insérées dans des oreilles en coton, trempées dans un extrait médicinal. Pour préparer cette infusion, la tisane est versée dans de l’eau bouillante, infusée pendant au moins 5 à 7 heures, puis filtrée.

Dans le traitement de la tubootite, appliquer à base de plantes, à parts égales:

  • fleurs de camomille, tiges de myrtille, graines d'anis, herbe de millepertuis, racine de bardane et poivron alpiniste (une cuillère à soupe de la collection est préparée avec un verre d'eau bouillante);
  • menthe, Hypericum, coriandre, feuilles de canneberge et de bouleau, écorce de viorne (30 g de la collection pour 700 ml de liquide);
  • racines de pissenlit, feuilles d'eucalyptus, herbes de chélidoine, achillée millefeuille, lavande (3 cuillères à soupe versez le litre d'eau bouillante).

D'autres plantes médicinales aux propriétés bactéricides et anti-inflammatoires aident à guérir l'otite et l'inflammation du tube auditif:

  1. Jus d'aloès frais. Filtrer le jus, diluer avec de l'eau dans des proportions égales, utiliser pour l'instillation du nez (3-5 gouttes dans chaque passage nasal toutes les 4 heures) ou pour l'imprégnation de coton, placé dans l'oreille. La durée du traitement est de 14 à 20 jours.
  2. Jus d'oignon Utilisé pour l'instillation dans le nez. Si une forte sensation de brûlure se produit lors de l'instillation du nez, le jus doit être dilué avec de l'eau. Vous pouvez également réchauffer un petit morceau d'oignon dans un bain d'eau, l'envelopper dans un bandage et le placer sur l'oreille pendant 30 minutes. Le traitement au jus d'oignon est recommandé pour l'inflammation chronique. La durée du traitement est un mois.
  3. Huile d'ail Hachez l'ail dans un mélangeur. Ajoutez 100 à 120 ml d’huile de tournesol à la bouillie d’ail, laissez reposer 10 à 12 jours, en agitant de temps en temps. Strain, ajouter quelques gouttes de glycérine. La composition résultante enterre l'oreille.
  4. Huile d'arbre à thé. Mélanger une cuillère à soupe d'huile d'olive avec 4 gouttes d'huile d'arbre à thé. Des cotons-tiges trempés dans l'outil, insérer dans l'oreille la nuit.

Des complications

Si la maladie n'est pas correctement traitée, l'inflammation catarrhale se transforme en une forme purulente, ce qui peut encore provoquer les complications suivantes:

  • des dommages au tympan et la libération de contenu purulent à l'extérieur;
  • destruction des structures osseuses (parois de la cavité tympanique, osselets auditifs) et adhérences conduisant à une perte auditive persistante;
  • la propagation de l'infection dans le cerveau;
  • sepsis généralisé, menaçant non seulement la santé mais aussi la vie du patient.

La tubo-otite aiguë peut également devenir chronique. Les exacerbations fréquentes conduisent au fait que les symptômes de la maladie deviennent permanents, que le tympan devient plus fin et que les adhérences commencent dans la cavité tympanique. Il en résulte une perte auditive partielle irréversible ou une perte totale de l'audition. Le traitement tardif de la tubotite chronique peut conduire à la surdité.

Les avis

Les avis sur le traitement de la tubotite sont différents. Dans certains cas, la maladie a rapidement été gérée, tandis que d'autres patients ont été traités pour une tubootite pendant longtemps. Tout dépend de l'actualité du traitement chez le médecin, de l'exactitude du diagnostic et des rendez-vous thérapeutiques, de la sensibilité individuelle de l'organisme aux médicaments utilisés.

La tubo-otite est une maladie assez grave, dangereuse pour ses complications. Mais avec un traitement approprié et rapide, les processus inflammatoires peuvent être éliminés assez rapidement. C'est pourquoi vous n'avez pas besoin de faire amateur. Lors de l'apparition de symptômes d'inflammation et de troubles de l'audition, vous devez immédiatement consulter un médecin. Le médecin vous prescrira une thérapie compétente qui aidera à prévenir le passage de la maladie à la forme chronique.